19 juin à Saumur. Festival d’Anjou : « La Tragédie Comique » de Eve Bonfanti et Yves Hunstad

La 74e édition du Festival d’Anjou, porte d’entrée vers l’été culturel en Maine-et-Loire, aura lieu du 3 au 26 juin. Ce sont 24 représentations qui sont programmées dans 6 lieux emblématiques, insolites et remarquables de l’Anjou.

Eve Bonfanti et Yves Hunstad sont des auteurs-comédiens singuliers qui aiment le théâtre, l’humour et la poésie. Mais qui aiment par-dessus tout jouer avec le public. Entre vrai et faux-semblant, jeu et hors-jeu, fiction et réalité, ils exhibent avec humour et finesse, le fil de l’illusion et autres ficelles de la scène. Ils reprennent aujourd’hui leur toute première pièce qui a connu un immense succès, La Tragédie Comique créée en 1988 à Bruxelles, programmée par la suite en tournée et aux Bouffes du Nord à Paris, jouée plus de 800 fois et traduite en plusieurs langues. Seul en scène, Yves Hunstad, mains dans les poches et l’air de rien, avec une maîtrise du verbe hors du commun, invente un fabuleux personnage cosmique, humain, grave, fragile et nous embarque séance tenante, pour un voyage jusqu’au cœur d’un grand mystère, celui d’un théâtre qui brasse le plaisir du jeu, l’intelligence alliée à l’émotion et nous livre un moment de grâce où poésie et humour fou sont au rendez-vous.

« Le premier jour de répétition, quand Yves est arrivé avec son personnage sur la scène, je les ai regardés, effarée et émerveillée. Yves était là, affublé d’un costume de bric et de broc, fait d’un pantalon de gymnastique et d’une jupe de gitane à paillettes surmontés d’une veste chinoise volée à ma garde-robe. Sur le nez, il avait un nez de farceur en caoutchouc mou. Il improvisait des fureurs, des insolences et des rires, cela n’avait ni queue ni tête, mais c’était déjà plein de rêves et de poésies. On s’est mis au travail. Pardi, quelle aventure. Yves est un cheval fou, il part au galop sans selle ni rênes et monte aux étoiles du théâtre alors qu’on est à peine assis dans la salle encore éclairée et qu’on n’a pas encore enlevé son manteau. Le travail de La Tragédie Comique fut un bricolage minutieux, une construction précise et laborieuse qui devait devenir pour Yves une cage invisible aux barrières infranchissables mais insoupçonnées… car si Yves est un comédien-geyser, en état constant d’ébullition et de feux d’artifice, il est rétif, comme les idéalistes, aux limites et aux frontières », explique Eve Bonfanti.

Infos pratiques : « La Tragédie Comique » au théâtre Le Dôme à Saumur le mercredi 19 juin à 20h30. Durée 1h35. Infos et réservations sur https://www.festivaldanjou.com.

L'événement est terminé.

Date

19/06/2024
Expiré!
Catégorie
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?