22 septembre à La Roche-Clermault. Réunion publique sur l’avenir du Marais de Taligny

La Communauté de communes du Pays Chinonais invite les habitants du territoire à assister à une réunion publique autour du projet d’aménagement et de valorisation touristique du marais, le vendredi 22 septembre 2023 à La Roche-Clermault.

Lors de cette rencontre, les différents aménagements prévus seront présentés comme par exemple le relèvement des points de passage afin qu’ils restent hors de l’eau, il s’agit aussi de mettre en lumière la biodiversité de ce site classé Réserve Naturelle Régionale et Espace Naturel Sensible et d’autres projets encore… Pour rappel, en 2020, des travaux de restauration hydrauliques ont été achevés, ils ont notamment permis de réhumidifier les terrains et de développer la richesse écologique du marais. Cette réunion est gratuite et accessible à tous.

A propos du Marais de Taligny

Le coeur du marais de Taligny est la seule « réserve naturelle régionale » en Indre et Loire. Le marais de Taligny qualifié « d’espace naturel sensible » du département d’Indre et Loire, est une zone humide de 85 hectares (dont 25 ha de parcelles privées) située à La Roche-Clermault. Il fait l’objet d’une attention particulière depuis plusieurs années. En 2014, 19 hectares ont été identifiés comme « réserve naturelle régionale ». Une procédure d’extension est en cours pour porter à 35 hectares la superficie protégée et classée « Réserve Naturelle Régionale ». Il présente un intérêt écologique important. il héberge des espèces patrimoniales particulières comme la samole de Valérand (petite plante herbacée qui pousse l’été au bord des mares asséchées), le râle d’eau (oiseau d’eau de petite taille) et l’agrion de Mercure (libellule). Les différents inventaires réalisés en 2020 ont permis d’identifier 22 habitats et 1035 espèces (451 espèces floristiques, 548 espèces faunistiques, 3 espèces de champignons et 33 espèces de diatomées). Le marais de Taligny est aussi intéressant en tant que milieu humide. En effet, ces espaces jouent un rôle essentiel dans la réduction de la pollution de l’eau. Ils diminuent les risques d’inondations et fournissent un habitat vital pour la faune aquatique. Le marais, tel une immense éponge, retient l’eau pour la libérer lors des sécheresses estivales. Les matières en suspension déposées au fond de l’eau contribuent à la nettoyer et à la rendre limpide. Cette richesse plaide pour une préservation de ce marais et la mise en œuvre de travaux de restauration et de gestion conservatoire permettant le retour d’espèces patrimoniales. Entre 2020 et 2021, une évaluation finale de ces 6 années de gestion de la réserve a été réalisée ainsi qu’un nouveau plan de gestion sur 12 ans (2022-2033), intégrant l’extension. C’est en tout 63 opérations identifiées dans ce plan de gestion avec notamment des actions de valorisation du site, de suivis des espèces et d’entretien du site.

Infos pratiques : Réunion publique le vendredi 22 septembre à 18h, salle Jacky Manceau à La Roche-Clermault. Plus d’infos sur le marais sur https://urlz.fr/mW3Z?fbclid=IwAR2zybRoGEVr5Dn7pAb4QMDXZvklE6MQQJFElMFU1-eM3n5SGEZhRCWKckc.

 

L'événement est terminé.

Date

22/09/2023
Expiré!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?