8 juin au 14 juillet à Loudun. « Diversités », une exposition de Claude Coudert à la collégiale Sainte-Croix

Biscarosse ©Claude Coudert

La collégiale Sainte-Croix de Loudun, accueille l’exposition « Diversités » de l’artiste pluriel par Claude Coudert. Elle sera visible du 8 juin au 14 juillet.

La Collégiale Sainte-Croix de Loudun ouvre ses portes à Claude Coudert. Artiste touche-à-tout, il jongle entre Abstrait et figuratif comme il jongle entre couleurs et noir et blanc. Homme d’image, l’ancien publicitaire puise son inspiration non seulement dans son ancienne vie de publicitaire mais aussi dans la culture populaire et le quotidien. C’est ainsi que l’on trouvera sur les murs de la Collégiale les fameux collages de Coudert composé de publicités, de devantures de magasins, panneaux de signalisation. Ces collages sont un hommage aux images qui décorent nos journées et que l’habitude nous rend invisibles. La nef et le chœur de la Collégiale seront habités par des « cocottes d’origami », Claude Coudert a transformé ce symbole de fragilité et de légèreté en statues de métal. Ces « paradoxes » tous différents habiteront la nef et le chœur de la Collégiale du samedi 8 juin au dimanche 14 juillet.

La démarche de Claude Coudert

« Mon crédo : Face à l’art l’important c’est d’aimer. Le sujet n’a pas d’importance mais bien ce que j’en fais. La technique doit servir la créativité. Débuts à la peinture à l’huile et rapidement passage à la peinture acrylique. Fresques sur murs intérieurs et extérieurs. Le thème des déchirures prend son inspiration sur les anciens panneaux publicitaires abîmés. La série sur les portes, traitées en hyperréalisme, vient de leur observation en se promenant dans les rues. Regardons une porte et imaginons les gens qui vivent derrière. Tout est composition avec de l’improbable dans le but d’étonner. Je puise dans les scènes qui m’entourent pour créer un univers unique, où la réalité et l’imaginaire se mêlent. Mon expérience de publicitaire a fortement influencé mon approche artistique. J’aime les couleurs fortes. Je glisse souvent dans mes toiles des éléments à découvrir par l’observateur curieux. Je vais régulièrement dans des types d’écriture ou styles très différents pour me pas me lasser et voir ce que je suis câble de réaliser. C’est d’ailleurs ce qui surprend bien souvent les visiteurs qui pensent que l’exposition est faite d’auteurs différents.
Technique : essentiellement l’acrylique sur toile et sur bois. Les cocottes origami métal sont des créations très récentes. Enlacement. Le Vide en tant que respiration constructive de l’œuvre, ouvre le champ des possibles. L’artiste cherche à rejoindre l’immense par l’infime, et à donner par là une présence à l’invisible. C’est à travers l’abstraction qu’il trouve sa liberté d’exprimer ce dialogue entre le visible et l’invisible, le fini et l’infini. »

A propos de la collégiale Sainte-Croix

Édifice bâti au XIe siècle par des moines bénédictins de l’abbaye de Tournus (Bourgogne), la Collégiale Sainte-Croix de Loudun est aujourd’hui dédiée à l’art et à la culture. L’édifice est construit en 1062 pour accueillir un collège de chanoines. L’église, dédiée à « Notre Dame et tous les Saints », est marqué architecturalement par l’influence bourguignonne des commanditaires. Puis le collège sera rebaptisé « Sainte-Croix » après que Foulques V, comte d’Anjou, ait offert au collège un fragment de la vraie Croix, rapporté de la Terre Sainte. Marquée par l’histoire nationale et locale, La Collégiale sera le lieu de séances d’exorcisme lors de l’Affaire Urbain Grandier en 1634, affaire plus connue sous le nom des Possédées de Loudun. Après la Révolution Française, la Collégiale, devenue bien national, est transformée en halle à grains. La voûte de la nef en mauvais état est remplacée au XIXe siècle par une charpente métallique identique à celles de l’exposition universelle de 1889 à Paris. Elle deviendra un marché couvert jusque dans les années 1990, avant d’être restaurée par la municipalité, et de devenir un lieu unique d’expositions et de concerts. Lors de la restauration de l’édifice, des décors peints dans le chœur et le transept ont été mis au jour. Ces peintures murales sont datées de la fin du XIIIe siècle et représentent la scène de la crucifixion avec, de part et d’autre, les représentations de l’Église et de la Synagogue. Le décor du transept, incomplet, est plus ancien et daterait du XIIe siècle. Vaste édifice, la Collégiale Sainte-Croix accueille des expositions d’art contemporain, des concerts et autres évènements qui contribuent au rayonnement culturel de la ville.

Infos pratiques : Exposition de Claude Coudert du 8 juin au 14 juillet 2024 à  la collégiale Sainte-Croix. Mardi, mercredi, vendredi et samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 / Jeudi et dimanche de 14h à 18h30. Vernissage : vendredi 7 juin à 18h30 en présence de l’artiste. Entrée libre. De nombreuses animations sont organisées dans le cadre de l’exposition. Plus de renseignements à collegiale.ste.croix@ville-loudun.fr ou au 05 49 98 62 00 – 06 36 16 75 79. www.ville-loudun.fr.

L'événement est terminé.

Date

08/06/2024 - 14/07/2024
Expiré!
Catégorie
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?