La petite Librairie du Kiosque. « Le Passeur du Paradis » de l’auteur nantais Henri Philibert

Cette semaine, plongez dans l'obscurité des eaux de la Loire avec « Le Passeur du Paradis » de l’auteur nantais Henri Philibert, où danger et mystère règnent.

La Loire a pris sa couleur des mauvais jours de janvier. Une houle grise, presque gluante, vient s’écraser sur l’étrave de l’An Alarc’h dont le moteur ronronne, face au courant de la marée montante. An Alarc’h, le cygne, en breton. Ce soir, les vagues sombres font outrage à sa parure blanche. C’est d’ailleurs le seul bateau qui, dès le début de la marée, a osé affronter le vent d’ouest chargé d’embruns. Car il y a des jours où la Loire sait rivaliser avec la mer en furie, sa proche voisine. Des soirs où elle charrie le danger, la mort, parfois…

Extrait du livre

« Non, je parle du Paradis qui est en bord de Loire, le beau fleuve qui respire avec les marées, héberge des goélands sur fond de rive basse, ouvre sur de mystérieux marais à roselières bavardes. Un passeur fidèle veille à mener à bon port ceux qui traversent, à pied, à vélo, en voiture. Charon les assiste, et pas vers les enfers. »

A propos de l’auteur

Henri Philibert, après une carrière d’instituteur et de directeur d’école d’application en Loire-Atlantique jusqu’au 1er septembre 2000, est maintenant à la retraite à Nantes, où il se dédie à l’écriture. Son œuvre comprend huit recueils de poésie, un roman à caractère autobiographique, plusieurs nouvelles, et dix romans destinés à la jeunesse, réalisés en collaboration avec Henri Copin.

Infos pratiques : « Le Passeur du Paradis » de Henri Philibert, Le Lys Bleu Éditions. 80 pages. Prix version brochée : 12,00 €. Prix version numérique : 7,99 €. ISBN : 9791042215712 ISBN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?