Législatives 2022. 3e circonscription Saumur-Nord : Les réactions des candidats

Ce dimanche 12 juin 2022 s'est tenu le premier tour des élections législatives. Sur le troisième circonscription, Saumur-Nord, c'est la députée sortante Anne-Laure Blin (LR) qui est arrivée en tête avec 24,73% des suffrages. Elle se qualifie donc pour le second tour face à Véronique Roudévitch (NUPES) qui remporte 23,18% des voix. Les réactions des candidats à l'issue de ce premier tour.

Véronique Roudévitch (NUPES) : « Je suis à la fois heureuse et déçue. Heureuse parce que la participation de plus de 47% est supérieure à ce qui avait été annoncée, avec des chiffres de 40% voire moins annoncés. Je suis toutefois déçue car cela reste très faible et inférieur aux élections législatives de 2017 où la participation avait été d’un peu plus de 50%. Quant aux résultats sur ma circonscription, je me réjouis d’accéder au deuxième tour et je remercie les électeurs qui m’ont fait confiance. Cela me fait dire plusieurs choses. Tout d’abord que les sondages ne veulent rien dire puisque plusieurs plaçaient Simon Holley en tête et Anne-Laure Blin en deuxième voir pour un autre éliminée au premier tour. Finalement, lui se retrouve 4e et elle en première position. Les résultats montrent un véritable rejet de la politique du président Macron. Les électeurs ont compris que la politique qui est actuellement menée ne leur convenait pas et qu’il faut réagir. J’espère redonner, si les électeurs votent pour moi au second tour, le goût de la politique et l’envie de voter. Voter pour moi et pour le programme de la NUPES permettra aux citoyens de reprendre en main leur destin. »

Anne-Laure Blin (LR) : « Jean-Pierre Beaudoin (NDLR : suppléant) et moi tenons à remercier les électeurs pour leur soutien au soir de ce 1er tour. Le vote de ce dimanche nous oblige et renforce notre conviction de poursuivre le combat cette semaine. Plus que jamais nous aurons besoin de leur aide et de leur mobilisation afin de parvenir à rassembler très largement pour eux et le territoire que nous aimons tant. C’est ensemble que nous serons forts pour notre Anjou avec notre agriculture, nos éleveurs, nos chasseurs, nos traditions et notre art de vivre à la campagne. Ne lâchons rien vers la victoire dimanche prochain. »

Simon Holley (Renaissance) : « Le deuxième tour sur le 3e circonscription opposera deux candidates aux idées radicales. Néanmoins, je garde espoir que les Républicains retrouvent leur boussole. Aucune voix ne doit donc aller à la candidate NUPES inscrite dans un mouvement dont la démagogie et la radicalité marquent un extrémisme dangereux pour notre pays. Je suis fier de la campagne menée, heureux des rencontres et remercie évidemment les électeurs qui sont nombreux à m’avoir fait confiance. Je reste mobilisé pour faire gagner à l’avenir nos idées et ancrer notre mouvement dans nos campagnes. »

Charles Babinet (Reconquête) : « A l’issue de ce premier tour, nous sommes forcément un peu déçus par les résultats. Malgré tout nous sommes très contents de la campagne que nous avons menée, il y a eu une belle mobilisation des militants. Nous sommes également heureux qu’Éric Zemmour ait pu lancer son parti. Cette élection nous aura permis de nous implanter localement et de préparer les choses pour la prochaine élection. C’est un départ pour le parti Reconquête. Cela donne de l’espoir pour la suite. Nous étions pour l’union des droites, que ce soit au niveau des partis et localement. Cela nous aurait permis de ne pas disperser les voix et de faire un plus gros score, voire que la droite soit élue. Nous espérons que le score de la NUPES servira d’avertissement et que les droites s’uniront. »

Patricia Peillon (Lutte Ouvrière) : « Concernant les résultats de Lutte Ouvrière, on préfèrerait toujours plus mais nous sommes malgré tout contents des chiffres. Certes cela peut sembler peu pour un parti traditionnel, mais nous observons une progression dans l’ensemble des circonscriptions du département. En 2017 sur la troisième circonscription de Maine-et-Loire nous étions à 254 voix et cette année nous a sommes à 417. Cela signifie que les citoyens se retrouvent dans notre programme et on conscience que le changement passera par la lutte. Et ce avec une abstention record qui ne cesse de grimper. Cela montre une désaffection des électeurs pour les élections politiques. Ce n’est pas étonnant avec des politiciens qui ne remplissent pas leurs promesses. Finalement, les résultats de ce premier tour ne sont pas vraiment une surprise. Nous ne donnons pas de consigne de vote pour ce second tour. »

Commentaires 3

  1. Félicitations Simon Holley says:

    Bravo pour votre fair play. Malgré tout, vous n’avez pas démérité et je vous souhaite le meilleur pour la suite.

    Répondre Modérer
  2. Pierrot DESPINS says:

    La majorité c’est les abstentionnistes ça c’est pas bien , et quand je vois le nombre de candidat pour avoir son 1.50€ pour son parti , je me dit peut être que ces gens la veulent faire des économies pour la France

    Répondre Modérer
  3. pierre says:

    Échange direct ce matin avec Anne Laure Blin, sur le marché de Noyant : Moi : « avec cette chaleur, personne ne peut encore nier le réchauffement climatique !  » Elle : « Comme votre candidate, vous confondez météo et climat. » Moi : « Vous avez raison, il n’y a aucun rapport entre le climat et la météo. Allez convaincre les citoyens et les agriculteurs… » Le fameux bon sens paysan !!! Dimanche votez avec bon sens en faveur des défenseurs de la nature !

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !