16 janvier à Gennes-Val de Loire. Quel devenir pour les bourgs de Gennes, Les Rosiers et Saint-Martin ?

Lundi 16 janvier 2023, dans le cadre du dispositif Petites Villes de Demain, la commune de Gennes-Val-de-Loire organise un atelier participatif pour réfléchir au devenir des bourgs de Gennes, Les Rosiers et Saint-Martin-de-la-Place.

Le lundi 16 janvier 2023 à 18h30 à l’Espace les Ponts des Rosiers-sur-Loire se tiendra un atelier participatif pour réfléchir à la question « Quel cœur de bourg pour demain sur Gennes, Les Rosiers et Saint-Martin-de-la-Place ? » Cet atelier est organisé par la commune et « Petites Villes de Demain ». Il invite les habitants de Gennes-Val de Loire à donner leur avis sur les enjeux de revitalisation des espaces publics, des rues, des commerces et de l’habitat situés dans les parties anciennes du bourg. Au programme de cet atelier :
– présentation des réflexions en cours ;
– échanges en petits groupes sur les aménagements et les actions à réaliser sur le cœur de bourg ;
– restitution des réflexions.

A propos de Petites villes de Demain

Petites villes de demain vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentours, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et engagés dans la transition écologique.  Le programme a pour objectif de renforcer les moyens des élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités pour bâtir et concrétiser les moyens de concrétiser leurs projets de territoire, tout au long de leur mandat, jusqu’à 2026. Le programme a été lancé le 1er octobre 2020 par Jacqueline Gourault, alors Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires, au plus près du terrain et des habitants, grâce à ses délégués territoriaux, les préfets de département, le programme bénéficie de la forte mobilisation de plusieurs ministères, de partenaires financeurs (Banque des territoires, Anah, Cerema, Ademe), et de l’appui d’un large collectif comprenant notamment l’Association des Petites Villes de France (APVF). Il s’inscrit dans l’Agenda rural.

Le programme répond à différents besoins exprimés par les collectivités et s’adapte pour proposer une solution différenciée. Ainsi, le programme l’Etat et les partenaires du programme viennent soutenir et faciliter les dynamiques de transition avec une offre de services multithématiques rendue visible grâce au portail Petites villes de demain sur Aides-territoires. Petites villes de demain renforce également la capacité humaine des équipes en finançant le poste d’un chef de projet à hauteur de 75% jusqu’en 2026. Véritable chef d’orchestre ce dernier pilote le projet de territoire. Pour ce faire, il est accompagné et formé via le Club des Petites villes de demain. Ce Club répond à un besoin de mise en réseau tant au niveau national (Club piloté par l’ANCT/direction de programme) que local (Clubs locaux PVD sous l’égide des préfets).

Infos pratiques : Lundi 16 janvier 2023 à l’Espace des Ponts des Rosiers-sur-Loire à 18h30. Informations et inscription à projetPVD@gennesvaldeloire.fr.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?