Du 21 au 25 novembre en Pays de la Loire. Journées nationales d’information et de dépistage de la myopie

Après avoir lancé en juin une campagne de sensibilisation autour du mot d’ordre « Agissons ensemble contre la myopie », l’Institut d’Education Médicale et de Prévention organise la première édition des Journées nationales d’information et de dépistage de la myopie, du 21 au 25 novembre. Ce rendez-vous annuel permettra aux Français d’accéder facilement à un professionnel de santé pour dépister un éventuel début de myopie ou des signes de complications liées à une myopie installée

Parce qu’elle peut évoluer rapidement durant l’enfance et entraîner à l’âge adulte de nombreuses complications sur le plan visuel (pouvant aller jusqu’à la cécité), la myopie doit être dépistée au
plus tôt, puis être suivie régulièrement. La première édition des Journées nationales d’information et de dépistage visera ainsi à
sensibiliser les Français sur l’importance du dépistage précoce de la myopie et à inciter les patients à risque à profiter des Journées nationales, du 21 au 25 novembre 2022, pour faire contrôler leur vision. Les Journées concerneront prioritairement :
– les enfants de tout âge ayant un ou deux parents myopes et n’ayant pas fait contrôler leur vision depuis plus d’un an ;

– les enfants et adolescents de 4 à 18 ans, sans antécédents familiaux, mais n’ayant jamais fait contrôler leur vision par un ophtalmologiste ;

– les étudiants de 18 à 26 ans n’ayant pas fait contrôler leur vision par un ophtalmologiste depuis le début de l’entrée dans les études supérieures ;

– les adultes souffrant d’une myopie forte (plus importante que -6 dioptries) ou ayant été opérés de la myopie et n’ayant pas fait contrôler leur vision depuis plus de deux ans.

Les Ligériens et la myopie : un niveau de connaissance encore insuffisant

Si 36 % des Ligériens de plus de 18 ans déclarent être myopes, la myopie n’en demeure pas moins assez méconnue, comme le montre le « Baromètre de la myopie en France » réalisé par IPSOS pour l’IEMP en avril 2022. Moins d’une personne sur deux (48 %) dans les Pays de la Loire donne une bonne définition de la myopie. Les signes de suspicion de la myopie sont également assez mal identifiés, tout comme certains facteurs de risque (origine ethnique, faible exposition à la lumière du jour, temps consacré à la lecture chaque jour, travail intensif notamment dans le cadre des études…). De plus, 84 % des Ligériens ne savent pas que la myopie peut entraîner des complications pouvant aller jusqu’à la cécité. Enfin, pour une majorité, la myopie est considérée à tort comme une fatalité, 60 % doutant qu’elle puisse être freinée.

Les Journées : mode d’emploi

Du lundi 21 au vendredi 25 novembre 2022, de nombreux ophtalmologistes (libéraux et hospitaliers) et pédiatres recevront les patients souhaitant bénéficier d’un examen de dépistage ou de suivi de la myopie. Ces derniers pourront identifier les centres de dépistage proches de chez eux et connaître leurs coordonnées et horaires de consultation en quelques clics : https://ensemblecontrelamyopie.fr/journeesdedepistagedelamyopie/centresdedepistagepartenaires/. Ils seront reçus en consultation durant les Journées pour un examen rapide de la vision (10 à 15 minutes). Si celuici révèle un début de myopie ou des signes de complications (pour les patients déjà myopes), une ordonnance pourra être délivrée et/ou un bilan plus approfondi sera
programmé si besoin. Les patients recevront également des informations et conseils personnalisés sur la myopie.
Les modalités d’accueil varient selon les centres :
la consultation et l’examen de la vision pourront être gratuits ou payants ;

les patients seront accueillis dans le cadre de journées portesouvertes ou sur rendezvous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?