Abbaye de Fontevraud. Nicolas Dupont a rejoint l’équipe en tant que conservateur du patrimoine

Nicolas Dupont a rejoint en juillet 2022 l’Abbaye royale de Fontevraud en tant que conservateur du patrimoine, ce poste venant d’être créé afin de piloter la création d’un espace muséographique et de concevoir l’ensemble des dispositifs de compréhension de l’abbaye.

Diplômé de l’École du Louvre en histoire de l’art et archéologie, Nicolas Dupont commence sa carrière au musée romain de Saint-Romain-en-Gal-Vienne en 2005 en médiation et action culturelle avant de devenir conservateur du patrimoine en 2011. Cette expérience, fondamentale, lui a permis d’ancrer et penser son activité scientifique en regard des publics concernés. Spécialisé en muséologie, il intègre, comme directeur des expositions et des collections puis directeur scientifique, le musée des Confluences à Lyon pour mettre en place le parcours permanent et la programmation des expositions temporaires. En 2017, il rejoint la Métropole de Lyon et son musée Lugdunum pour aider à la redéfinition de son propos. La pluridisciplinarité du musée des Confluences a marqué sa carrière, l’incitant depuis à approcher les sujets en alliant arts, sciences et sociétés. En juillet 2022, Nicolas Dupont intègre l’Abbaye royale de Fontevraud au poste de conservateur du patrimoine. Il travaille à définir un nouveau projet d’interprétation pour l’abbaye en investissant le monument et ses jardins et en créant un nouvel espace dans le Noviciat pour raconter l’histoire monastique et carcérale du lieu. Le défi muséologique à relever est de raconter Fontevraud dans sa complexité historique en alliant précision scientifique, médiation et création. Ses missions portent également sur la préservation et l’enrichissement des collections : travailler sur les contenus et les collections en collaboration avec les services de la Drac, de la Région des Pays de la Loire et du Département de Maine-et-Loire et avec les partenaires universitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?