Abolition de la corrida en France : La députée LR de Saumur-nord Anne-Laure Blin est contre

Anne-Laure Blin, Député LR de Maine-et-Loire (Saumur-nord) est intervenue ce mercredi à l'Assemblée Nationale au nom du groupe Les Républicains dans le cadre de l'examen en commission de la proposition de loi visant à l’abolition de la corrida pour demander la suppression de ce texte. Le résumé de l'amendement.

« La corrida est une des cultures populaires minoritaires reconnues par l’Unesco par la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles et ratifiée par la France. Elle fait partie intégrante du patrimoine immatériel culturel de la France.
Dans les régions du Sud de la France pratiquant cette tradition locale ininterrompue, la corrida est une culture, un art et une identité régionale. La corrida participe également à la préservation de la biodiversité en ce que les taureaux sauvages sont un outil de gestion écologique : par leur piétinement et le pâturage, ils contribuent activement au maintien de la diversité de la faune et de la flore dans des milieux tels que les pelouses, les prairies, les friches ou encore les marais qui, sinon, seraient voués aux fourrés et aux bois.
Depuis 2008, la filière taurine s’est dotée d’un « guide éthique et pratiques éco-responsables de l’élevage du taureau en France » qui a été élaborée avec tous les acteurs de la tauromachie pour lutter contre les dérives et assurer des valeurs éthiques, écologiques, environnementales et économiques aux élevages.
Vouloir mettre fin à la corrida, c’est condamner toute une économie locale. Cette économie taurine génère en effet aujourd’hui plus de 100 millions d’euros de retombés économiques et induit plusieurs milliers d’emplois.
Dans une France qui perd ses repères, et tend à se plonger dans un individualisme mortifère, vouloir mettre fin aux traditions taurines fédératrices et vecteur d’intégration de millions de passionnés au travers de grand réseau associatif n’a pas de sens.
C’est pourquoi, le présent amendement supprime l’article unique de cette proposition de loi qui n’a que pour seul objectif que d’abattre encore un nouveau pan de la culture de nos terroirs. »

Commentaires 12

  1. Enfin says:

    Honteux.

    Répondre moderated
  2. Je me marre says:

    Comment peut on oser raconter de tels bêtises ?

    Répondre moderated
  3. citoyen says:

    cette position est dans la continuité de pensée de cette député: soutien aux chasseurs notamment….. sa seule cause en somme c’est le mal être animal, la sauvagerie. Merci madame

    Répondre moderated
  4. Quelle honte d'être représenté par cette femme says:

    Je ne suis pas étonné que cette climatonégationiste fasciste défende une pratique d’un autre âge.
    Alors qu’une très large majorité des français, dont la SPA depuis 15 ans maintenant, demande la fin de ces séances de torture publique qui déshonorent la France et le respect des animaux.

    Répondre moderated
  5. Quelle honte d'être représenté par cette femme says:

    La corrida est une abomination. Un massacre, une boucherie, une torture lente et cruelle. Ce n’est ni une tradition, ni un loisir. Juste un spectacle de sang et de mort.

    Répondre moderated
  6. ANTHONY says:

    Bravo Mme Blin de défendre nos traditions.

    Répondre moderated
  7. Mme Blin, notre Donald Trump local says:

    Il ne reste pas grand chose de la droite, sauf ça.

    Répondre moderated
  8. Boutikette says:

    Pourquoi interdire cette tradition et en même temps accepter les abattages rituels qui n’ont rien de traditionnel?
    Bien vu Mme Blin.

    Répondre moderated
  9. lenoir says:

    La corrida est d’origine espagnole. Elle ne fut introduite en France qu’au 19ème siècle avec l’arrivée de l’épouse de Napoléon 3, Eugénie de Montijo. Je ne comprend pas qu’on veuille maintenir cette torture publique (les banderilles, les coups de lance des picador, les chevaux éventrés, la mise à mort du taureau). Pour ceux qui veulent prouver leur virilité, il existe les course camarguaise, course landaise, …

    Répondre moderated
  10. Pauvre âme endormie... says:

    Et ce n’est même pas un sujet local qui nous concerne… quelle honte pour le Saumurois, cette députée… enfin, le peuple a choisi…

    Répondre moderated
  11. cathy says:

    Votre position m’interroge, est-elle démocratique ? alors que plus de 70 % des français se disent opposés à la corrida. Votre rôle de député est de nous représenter : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum » (article 3 de la Constitution) » , et le Peuple a majoritairement dit non à la corrida.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?