Athlétisme. Le CAPS diminué lutte pour son maintien en N2

Privés de championnats inter-clubs depuis deux ans en raison de la Covid 19, les athlètes du CAPS qui avaient survolé le premier tour de l’édition régionale N2 sur leur stade en mai 2019, ont du s’employer dimanche à Laval à l’occasion du premier tour de reprise.
Ambiance dans l’équipe du CAPS

L’équipe composée à l’issue du stage des Sables d’Olonne par les animateurs Corentin, Louise et Alban a débarqué à Laval avec de nombreux jeunes qui découvraient le haut niveau de compétition.
La formation capiste a souffert du départ vers d’autres clubs de ses meilleures sprinteuses, ses 4 meilleurs demi-fondeurs, son meilleur perchiste, un marcheur élite et l’arrêt des internationaux Nicolas Gaborit et Manuella Benavente. Le club du saumurois s’est emparé de la quatrième place avec 37.592 points loin derrière l’athlé-Nord Mayenne 45.256 pts et loin également du total qu’il avait réussi en 2019 avec 44.337 pts. Il lui faudra mettre les bouchées doubles pour assurer son maintien en N2 dans une quinzaine de jours.
La meilleure performance a été réalisée par le vice-champion de France junior du 60m haies indoor Grégoire Goupil, il a remporté la première série du 110m haies senior en 14“78 (meilleure perf. actuelle au bilan national des juniors).
Six capistes ont dominé leur épreuve qui rassemblait chacune 14 concurrents : Sébastien Delaunay sur 5.000m marche en 22’33“81, le junior Yoan Lasbraunias sur 100m en 11“01 (son record personnel), l’espoir montreuillais Enzo Corsaletti sur 3.000m en 8’45“80, Patrice Guiblet 45,62m au marteau, Alban Lebouteiller 11,65m au poids et Corentin Girard 33,82m au disque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !