Avortement. Les sénateurs de Maine-et-Loire rejettent l’allongement du délai légal

Catherine Deroche et Stéphane Piednoir, les deux sénateurs LR de Maine-et-Loire ont rejeté la proposition de loi visant à allonger le délai légal de l’avortement qui est actuellement fixé à 12 semaines.

En adoptant la motion déposée par la commission des affaires sociales, présidée par Catherine Deroche, par 202 voix pour et 138 voix contre, les sénateurs ont rejeté la proposition de loi transmise au Sénat en deuxième lecture. Refusant l’allongement des délais – et non une remise en cause du droit à l’avortement – l’adoption de cette motion a entraîné le rejet du texte sans discussion de ses articles.
Pour les deux sénateurs de Maine-et-Loire : « Plus on avance dans la grossesse, plus le fœtus est développé. Les praticiens nous indiquent qu’en passant de 12 à 14 semaines, l’acte d’IVG serait bien plus traumatisant pour les femmes qui le pratiquent et comporterait plus de risques pour leur santé ».
Les sénateurs LR ont été unanimes sur ce rejet du texte.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Commentaires 3

  1. Bonne décision says:

    C’est une très bonne chose. Il y a des limites à tout.

    Répondre Modérer
  2. Bien douloureuses inepties ! .... says:

    Ce qui est le plus triste est, comment peut on seulement demander de voter de semblables inepties !

    Répondre Modérer
  3. Florentais says:

    Bonjour. Encore un sujet absent de nos médias.
    A part du covid et de la galette…..au journal .
    A si les loisirs…..
    Ils nous prennent pour des cons à Paris.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?