Beaufort-en-Anjou. De nouvelles élections municipales suite à des démissions massives

L'ensemble des élus de l'opposition, 13 sur 33 sièges, de Beaufort-en-Anjou a présenté sa démission. Ainsi de nouvelles élections auront lieu dans les prochains mois.

Il y a des remous au sein du conseil municipal de Beaufort-en-Anjou. Et pour cause, les 13 membres des 3 oppositions actuelles ont déposé ensemble leurs démissions, à effet immédiat, accompagné des démissions de leurs colistiers. Les courriers des démissions ont été transmis en Préfecture. Cela implique donc pour la commune, qu’il y aura donc de nouvelles élections municipales. Celles-ci devraient avoir lieu avant la fin janvier 2023. La date sera choisie par le Préfet de Maine-et-Loire. « En attendant, les élus et les services de la collectivité continuent à travailler et restent à votre écoute », indique la ville de Beaufort

Le communiqué des oppositions (1)

« Depuis 6 mois, les trois listes minoritaires du conseil municipal se sont unies pour travailler ensemble sur toutes les thématiques de la commune afin d’être une force de proposition et de construction. Nous représentons aujourd’hui 13 sièges sur les 33 élus du conseil municipal.

Depuis le début de la mandature, nous dénonçons les choix que nous impose la majorité qui vont à l’encontre de l’intérêt général et même du simple bon sens. Ainsi, 55 millions d’euros d’investissement sur 25 ans sont prévus par le Maire (N.D.L.R. Jean-Charles Taugourdeau), dont 10 n’ont aucun lien avec le quotidien des habitants. Ces choix sont hasardeux et coûteux comme l’achat des hangars du chanvre sur le RD347. Le financement proposé pour ces réalisations démesurées passe par la fermeture de notre piscine, mais aussi par une dégradation des équipements de notre ville (voirie, bâtiments sportifs etc) et de notre qualité de vie. A l’heure de l’explosion des coûts énergétiques, notons que le plan n’envisage aucun action en matière de transition énergétique et de lutte contre le réchauffement climatique. Nous estimons que notre commune doit participer à cette lutte et apporter sa pierre à l’édifice dans la mesure de ses moyens.

Ajoutons à cela, le fait que le maire de Beaufort qui habite désormais l’agglomération angevine, a une gestion très personnelle du territoire, tout à fait contraire aux promesses de comités consultatifs qui n’existent que sur le papier ou que ne son pas écoutés. Cette personnalisation du pouvoir a également conduit le maire de Beaufort à remettre en cause l’indispensable coopération avec les communes avoisinantes. C’est ainsi que dernièrement, un changement du mode de gestion du centre d’animation sociale a été rejeté par le seul maire de Beaufort et sa majorité. le travail engagé depuis 18 mois par les adjointes aux affaires sociales des communes de Mazé-Milon, de la Ménitré, des Bois d’Anjou et de Beaufort-en-Anjou a été renié. D’ailleurs, depuis 2 ans et demi, me maire de Beaufort n’a participé qu’à un seul conseil communautaire Baugeois-Vallée sur 28… Une absence intolérable quand on connait le rôle décisionnaire de cette instance dans des domaines essentiels : économie, assainissement, gestion de l’eau, gestion des déchets, habitat, mobilité…

Aujourd’hui face à la dégradation de la situation matérielle et financière de notre commune ainsi qu’à soin isolement par rapport aux communes voisines, nous avons décidé d’agir pour Beaufort en provoquant de nouvelles élections municipales. C’est pourquoi nous avons présenté nos démissions afin de permettre aux habitants de Gée et de Beaufort de retourner aux urnes et ainsi de construire ensemble l’avenir de Beaufort-en-Anjou. »

(1) Les 13 conseillers municipaux de la minorité
– Liste « Ensemble, renouvelons Beaufort-en-Anjou » : Alain Dozias, Elisabeth Lenoir, Benoit Baudry, Nathalie Santon-Hardouin, Lucie Gautier et Amélie Menard
– Liste « Changer Beaufort-en-Anjou » : Maryvonne Meignan et Philippe Tessereau-Barbot
– Groupe « Agir ensemble pour Beaufort-en-Anjou » : Bénédicte Payne, Cédric Machefer, Julien Seillé, Amandine Remond et Stephanie Hallet

Commentaires 3

  1. Anonyme says:

    Bravo à ces élus pour leur courage et leur détermination. Le comportement de ce maire n’est pas un cas isolé, il est essentiel de réagir avant de se retrouver sous tutelle. Souhaitons que les électeurs fassent le bon choix aux prochaines élections.

    Répondre moderated
  2. Voisin longueen, que faites vous à suivre un maire qui tient des propos intolérable et inexcusables faces à des lyceens vous attendez quoi?. J’entends la minorité qui dit tout haut les manœuvres, les décisions, les actes de votre maire. Mais vous la majorité, êtes vous de la même souche, pensez vous la même chose? Le suivre sans rien dire fait de vous les mêmes personnes. Honte à vous. Faites comme nos élus demissionnez et forcez votre maire à partir.

    Répondre moderated
  3. Tartarin says:

    Bien sut qu’il faut fermer la piscine cest inutile ou alors la vendre a une société privée
    Cest totalement inutile et ca consomme de l’énergie pour barboter…
    Beaufort est connu pour son eglise …bon apres on peu aussi la raser…

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?