Canicule. Le Maine-et-Loire en alerte rouge à partir de ce lundi midi

40° voir plus sont attendus à partir de ce midi en Maine-et-Loire, comme dans pratiquement tous les départements de la façade Atlantique. Ils sont tous placés en alerte rouge (maximum)

Dans son bulletin, Météo France parle d’un « ‘épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée, avec un pic de chaleur extrême sur la façade ouest. Dans la nuit de lundi à mardi, les températures resteront élevées avec des minimales comprises entre 18 et 23°, « avec une orientation du vent du sud-ouest et une possible dégradation orageuse ». Les températures devraient commencer à baisser à compter de demain.
Le Ministère de la santé et de la prévention a activé le numéro vert « Canicule info service » (0800 06 66 66) et invité à limiter au maximum voir éviter tous déplacements en voiture inutiles, « cela pouvant affecté la qualité de l’air ».

Qu’est-ce que le niveau l’alerte rouge et comment se comporter ?

La vigilance rouge canicule est le niveau le plus élevé du « plan national canicule », caractérisée par quatre couleurs – vert, jaune, orange, rouge – depuis sa création en 2001 par Météo-France. Lorsqu’elle vire dans sa couleur la plus extrême, cela signifie que le pays connaît une vague de chaleur très intense, voire durable, avec des effets collatéraux.
En collaboration avec le ministère de la Santé, Météo-France observe notamment le niveau de sécheresse des terres, l’engorgement des hôpitaux, les feux de forêts ou encore l’approvisionnement en eau potable partout dans le pays. Si ces derniers sont jugés trop bas ou proches de la saturation, l’alerte rouge est déclenchée. En somme, elle correspond à la fois à un événement météorologique exceptionnel et à une vigilance sanitaire justifiant une « mobilisation maximale ». Car durant cette période, où les températures peuvent frôler et même dépasser les 40°C, tout le monde est menacé, même « les sujets en bonne santé », souligne Météo-France, qui appelle à une extrême attention pour les plus jeunes et les personnes à risques. S’il faut donc être attentif en vigilance orange, la prudence est plus que jamais de mise lors de l’alerte rouge.
À cet effet, le service de météorologique conseille une panoplie de comportements à adopter, parmi lesquels une bonne hydratation et une bonne alimentation. En cas de vigilance extrême, il est également important de se rafraichir, en se mouillant le corps ou en se désaltérant dans des endroits frais et climatisés, notamment lors des heures les plus chaudes, entre 11 h et 21 h. En outre, Météo-France recommande de limiter les activités physiques et sportives et de porter des vêtements légers.
Plusieurs signes corporels peuvent subvenir en cas d’augmentation intense du mercure. Si vous notez des symptômes de déshydratation, d’hypothermie ou un coup de chaleur, il est impératif de consulter un médecin ou de composer le 115.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !