Chacé. Opération séduction et recrutement chez Marie Surgelés

Ce mercredi 5 octobre 2022, l’entreprise Marie Surgelés, basée à Chacé, commune déléguée de Bellevigne-les-Châteaux, a mené une opération de recrutement visant à embaucher une vingtaine de personnes pour sa nouvelle ligne de production de produits frais.

Défilé dans l’entreprise Marie Surgelés de Chacé ce mercredi 5 octobre 2022. Elle organisait en effet une journée de recrutement dans le cadre de l’ouverture récente d’une nouvelle ligne de production de produits frais, notamment des pizzas et des pains polaires, ouverte en juin dernier. Un peu plus de 45 personnes se sont en effet rendues dans les locaux de l’entreprise pour tenter de décrocher un emploi dans l’entreprise d’agroalimentaire. Plusieurs postes sont recherchés : conducteurs de machines, conducteurs de ligne, manager de proximité, opérateur nettoyage, opérateur de fabrication et de conditionnement, technicien de maintenance et caristes.

Une formation de 4 à 5 semaines

« L’accueil des candidats se fait en plusieurs temps. Ils sont d’abord reçus, puis on leur présente l’entreprise, ils la visitent en petits groupes, dégustent des produits puis passent un petit entretien de recrutement. Durant celui-ci, les recruteurs étudient le parcours, les compétences, l’envie de travailler dans l’agroalimentaire, les perspectives d’évolution… L’objectif de cette journée est de sélectionner une vingtaine de personnes qui seront embauchées d’ici une quinzaine de jours. Après cela, elles partiront en formation durant 4 à 5 semaines, à la fois sur le site de notre partenaire la Toque Angevine à Segré et ici sur notre nouvelle ligne de production. C’est pour cela que les candidats ne doivent pas nécessairement avoir de diplôme ou de formation particulière », explique le responsable du site Jean-Christophe Lemarié. Les personnes, présélectionnées par le service de ressources humaines, sont quasiment toutes du Saumurois.

Une méthode de recrutement qui a fait des preuves

L’année dernière l’entreprise avait déjà réalisé une opération similaire. Une vingtaine de candidats avaient alors été recrutés pour pallier de nombreux départs, 30 départs à la retraite en trois ans, et pour assurer l’ouverture de cette nouvelle ligne de production. « Nous étions précurseurs sur le Saumurois en proposant ce type d’opération communément appelé « job dating ». Cette méthode de recrutement in situ avec une présentation et visite de l’entreprise est très intéressante. Cela permet de montrer aux futurs salariés l’environnement dans lequel ils vont évoluer, de leur montrer la réalité du travail et ainsi de pérenniser les équipes. Ce type de recrutement a été déployé sur les autres sites du groupe à Mirebeau et Airvault et cela a été également un succès avec une cinquantaine de recrutements dans chacun de ces sites », souligne le responsable. Finalement, au vu de la montée en puissance rapide de cette ligne de frais, la septième du groupe d’où son nom la « seven », une nouvelle phase de recrutement s’est avérée indispensable pour Marie Surgelés. « Nous avons eu des besoins qui sont arrivés plus vite que prévu. L’idée est donc de recréer totalement une équipe de la production à la logistiIue en passant par la maintenance et le nettoyage afin de la faire tourner en 2/8. Après ce gros chantier qui représente un investissement de 14 millions d’euros, l’entreprise va prochainement développer un nouveau projet. » S’il ne peut en dévoiler plus pour le moment, Jean-Christophe Lemarié indique : « Il s’agira d’une nouvelle activité qui devrait démarrer en février sur du frais également. Il y aura également des besoins de recrutement même s’ils seront moindres. »

Commentaires 1

  1. Sourdrille says:

    Précurseur dans le saumurois avec un job dating… il fallait oser alors que cela fait des années que cela existe dans cette région

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?