La Petite Librairie du Kiosque. « Le temps d’apprendre à vivre. La bataille des retraites » de François Ruffin

Le kiosque a décidé de lancer, tous les jeudis, une chronique littéraire. Outre la part belle qui sera faite aux auteurs locaux, également des essais, romans et autres opus qui ont retenu l'attention de notre équipe de rédaction. Cette semaine, "Le temps d'apprendre à vivre. La bataille des retraites" de François Ruffin. Parution le 30 novembre.

« J’ai mal au dos, mal au genou, mal au bras. Pendant près de vingt ans, j’ai porté, porté, porté des personnes âgées. » Et Macron compte vraiment, pour toutes les Rosita du pays, repousser la retraite à 65 ans ? C’est-à-dire les condamner à une fin de carrière en pointillé, avec du RSA, de l’invalidité ? 65 ans et au-delà, ça va, quand on est banquier d’affaires ou conseiller chez MacKinsey, mais après des décennies dans le bâtiment, dans le ménage, comme soignants ou enseignants, qui le souhaite vraiment ?

Le souci n’est pas technique, avec des déficits et des statistiques. C’est un enjeu de pouvoir, en vérité, de pouvoir sur nos vies : qui sont les maîtres du temps, de notre temps ? Les maîtres de l’argent ? Un président, qui se veut « maître des horloges » ? C’est une longue bataille, cette bataille pour le temps, le temps de travail, le temps contrôlé. Et le temps, les bouts de temps, les parcelles de temps, qu’on arrache à la machine, parfois à l’intérieur même de l’usine. Le temps des enfants, qui ne vont plus à l’atelier. Le temps du dimanche chômé, du samedi à l’anglaise. Le temps des congés, du congé maternité. Le temps qui se libère, avec le mouvement ouvrier, le travail fierté mais qui n’envahit pas toute la vie.

Et maintenant, depuis quarante ans, le temps qu’ils reprennent, qu’ils resserrent, qu’ils rentabilisent, « travailler plus », et même plus pour gagner plus. Le temps qu’ils veulent «accélérer » sans cesse, c’est leur mot fétiche, « accélération ».

C’est un enjeu social, évidemment, ce temps. Mais c’est un enjeu écologique, aussi : que nos existences échappent à la course folle de la production, de la consommation, comme des hamsters dans une roue. C’est un enjeu démocratique, surtout : que nous, comme individus, mais aussi ensemble, que nous redevenions maîtres du temps. »

A propos de l’auteur
François Ruffin est, journaliste et député de la Somme, fondateur du journal Fakir. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Ce pays que tu ne connais pas (Les Arènes, 2019), Leur folie, nos vies (LLL, 2020) et Je vous écris du front de la Somme (LLL, 2021).

Commentaires 7

  1. Vlady Boissin says:

    Le meilleur ….

    Répondre moderated
    • Et pendant ce temps says:

      « Lundi 14 novembre, la député La France insoumise Rachel Kéké, franco-ivoirienne, s’est rendue dans un centre de rétention administrative de Plaisir, dans les Yvelines, pour soutenir un ressortissant ivoirien radicalisé refusant son expulsion. »

      Répondre moderated
  2. Sunjakta Kiko says:

    Super !
    A mettre dans toutes les mains !
    Merci pour lui !

    Répondre moderated
  3. Bravo le Kiosque ! says:

    Je suis ravi de lire les deux commentaires antérieurs au mien. Excellent idée, le Kiosque, que cette petite page littéraire et bravo d’oser débuter avec François Ruffin : je m’attendais à voir des critiques hyper conservatrices et, agréable moment, je lis deux commentaires plus que sympathiques. Continuez, le Kiosque, cette excellent initiative. Merci.

    Répondre moderated
  4. C'est du rapide la nouvelle politique says:

    Pas question de dépenser un sou pour ces nuisibles de lFi mais il faut aller sur le plateau de TPMP, on va lui faire bon accueil ou bien le soumettre à Quatennens…

    Répondre moderated
  5. Florentais says:

    Bonsoir. Merci à François Ruffin.
    Voilà un vrai député à l’écoute des concitoyens.
    Pour les retraites c est cuit grâce aux soutiens des médias qui ne bousculent pas les hommes politiques et leurs mensonges sur les retraites.

    Répondre moderated
  6. Pierrot DESPINS says:

    facile pour lui il a le temps d’apprendre a vivre ce mosieur François Ruffin , journaliste et député de la Somme, fondateur du journal Fakir la preuve il a le temps de publier ses blabla comme beaucoup de politique

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?