Pays de la Loire. Condamnation d’Hervé Juvin : « Nous demandons l’inéligibilité en cas de condamnation pour violences conjugales »

Le conseiller régional et président du groupe Rassemblement National au Conseil régional des Pays de la Loire Hervé Juvin a été condamné en appel le 14 octobre dernier pour des violences envers son épouse, comme vient de le révéler le magazine L’Obs. Le groupe l'Ecologie Ensemble demande son inéligibilité en cas de condamnation pour violences conjugales. Le communiqué.

« Tout d’abord, nous réaffirmons notre soutien à toutes les victimes et la nécessité d’aller plus loin dans les politiques de lutte contre les violences conjugales et les violences sexistes.
En effet, comment une personne condamnée pour des faits de violences peut-elle continuer à exercer ses mandats politiques ? Pour les 12 élu-es du groupe L’écologie ensemble, un auteur de violences conjugales condamné par la justice n’a pas sa place dans notre hémicycle.
Aussi, nous regrettons un manque dans la loi sur les cas d’élu-es condamné-es pour de tels faits de violence, malgré la promesse de campagne d’Emmanuel Macron en 2017. Aujourd’hui, la loi n’impose pas à un élu condamné pour des faits de violences conjugales durant son mandat de démissionner. Ce qui a même pu conduire le parti présidentiel à investir aux dernières élections législatives un candidat condamné pour de tels faits, avant que ce dernier ne se rétracte. Ces situations ne peuvent plus perdurer et nous continuerons à porter ce combat dans l’hémicycle et à l’extérieur.
Nous appelons donc à modifier la loi pour rendre incompatible l’exercice d’un mandat électif avec la condamnation pour violences conjugales. »

Commentaires 2

  1. Biloude says:

    Tout à fait daccord avec vous mais valable pour tous les autres:: Bayou, Abad, Darmin…
    Si les politiciens devaient être créant cela se saurait.

    Répondre moderated
  2. Florentais says:

    Bonjour. Absolument d’accord biloude.
    Par contre pour escroquerie, pour abus de pouvoir, utilisation de l etat a titre privé.
    Placement d argent sur des territoires paradis fiscaux … la y a pas de soucis pour nos députés et médias complices.
    Vive notre démocratie…ahahaha

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?