Conseil départemental de Maine-et-Loire. « Il faut soutenir d’avantage les EHPAD »

Le conseil départemental de Maine-et-Loire se réunit ces mercrdei 9 et jeudi 10 mars. A l'occasion de cette session, le vote du budget primitif. Bruno Cheptou, élu d'opposition du canton de Montreuil-Bellay/Doué-en-Anjou tient à revenir sur la situation des Ehpad. Pour lui qui est membre de la Commission Autonomie au sein de la collectivité départementale, "il faut les soutenir d'avantage". L'intégralité de son propos.

« Quelques mots sur ce rapport qui nous est présenté. Je vais me concentrer sur 2 points :
Sur les ETABLISSEMENTS : Il faut soutenir davantage ! Même la cour des comptes, dans son dernier rapport, nous invite à dépenser plus dans les EHPAD. Je regrette que depuis nos alertes lors du DOB, aucun débat ni échanges n’aient eu lieu pendant nos séances de travail en commission.
Nous ne pouvons pas ignorer les conditions de vie des résidents en établissements. Triste constat également sur le manque de moyens humains pour la prise en charge de la dépendance dans les EHPAD.
Les retours des directeurs, des résidents et des familles sont éloquents. M. le Vice-Président a annoncé en commission que l’on allait réfléchir au montant du point GIR et que la minorité y serait associée, mais à quoi sert un budget si on n’inscrit pas nos priorités ? Pour faut-il encore attendre sur un sujet que nous dénonçons depuis plus de 2 ans ? Personne ne dit qu’il ne se fait rien au CD49, heureusement on y consacre 203 M€, mais la commission Autonomie ne travaille pas suffisamment sur le sujet.
Notre démarche est la suivante :
– Consolider ce qui va bien,
– S’engager dans une démarche d’amélioration continue (c’est notre demande sur le point GIR),
– Inventer et innover pour préparer notre département au vieillissement.
Nous n’avons pas l’habitude de dire que plus de moyens rime toujours avec plus d’efficacité, mais dans le cas des EHPAD, la situation est devenue trop précaire.

Sur L’HABITAT PARTAGE : Autant le soutien en fonctionnement est intéressant (fiancées par la CNSA), par contre je le redis sur l’investissement 20 000 € par opération, c’est trop peu. On finance plus la rénovation des églises et des tiers lieux que l’habitat partagé !
Nous proposons donc 1 amendement d’1M€ de soutien aux EHPAD.
Nous devons donner un signal fort pour les personnes qui interviennent dans les établissements et pour les résidents et les familles »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?