Dossier. Carte vitale, Assurance Maladie… Attention aux appels, courriels et SMS frauduleux

L’Assurance Maladie met en garde les assurés sociaux contre des appels téléphoniques frauduleux et contre l'envoi de courriels et de SMS frauduleux. Soyez vigilant ! Comment reconnaître ces sollicitations ? Quels sont les bons réflexes à adopter pour s'en protéger ?

Des démarchages frauduleux par téléphone qui usurpent le nom de l’Assurance Maladie existent. Par exemple, lors d’un appel téléphonique se présentant comme provenant de l’Assurance Maladie, l’émetteur de l’appel laissera un message sur votre répondeur vous demandant de rappeler votre CPAM à un numéro différent du 3646. Son but est de vous faire appeler un numéro fortement surtaxé dans le but de vous soutirer de l’argent indirectement. En aucun cas, vous ne devez y donner suite. Par rappel, seul le 3646 (service gratuit + coût de l’appel) vous permet de joindre votre CPAM. Bon à savoir : lorsque l’Assurance Maladie vous contacte par téléphone, le numéro de l’appelant qui s’ affiche à l’écran de votre téléphone peut être :
– le 3646 (service gratuit + coût de l’appel) ;
– le 01 87 52 00 70, pour les appels menés dans le cadre des opérations Aller vers pour la vaccination contre la Covid-19 ;
– le 09 74 75 76 78, pour les appels menés dans le cadre du dispositif de contact tracing afin de limiter la circulation du virus.
Que ce soit par téléphone ou par mail, l’Assurance Maladie ne vous demandera jamais votre numéro fiscal ou vos identifiants de connexions. Dans certains cas, pour sécuriser les appels, les conseillers de l’Assurance Maladie peuvent demander une partie des coordonnées bancaires (RIB) mais ils ne demanderont jamais la totalité et jamais de mot de passe, même temporaire.

Attention aux courriels frauduleux

L’Assurance Maladie ne demande jamais la communication d’éléments personnels (informations médicales, numéro de sécurité sociale ou coordonnées bancaires) par e-mail en dehors de l’espace sécurisé du compte ameli. Tous les messages de ce type en dehors de l’espace du compte ameli sont des tentatives de « phishing », hameçonnage en français. Attention, ceci est une escroquerie en ligne, en aucun cas vous ne devez y répondre. Cette technique d’escroquerie en ligne est très utilisée. Les escrocs cherchent à obtenir des informations confidentielles afin de s’en servir. Pour plus d’informations sur ce piratage et savoir comment vous en protéger : consultez le site cybermalveillance.gouv.fr. Pour signaler un contenu illicite : connectez-vous sur le portail officiel de signalement de contenus illicites Internet-signalement.gouv.fr.

Attention aux SMS frauduleux

L’Assurance Maladie peut vous contacter par SMS. Les SMS de l’Assurance Maladie peuvent contenir des liens vers des pages d’information du site ameli.fr, ou vers le service declare.ameli.fr ou vers le compte ameli, auquel vous pouvez accéder en utilisant vos identifiants de connexion.Mais l’Assurance Maladie ne demande jamais la communication d’éléments personnels (informations médicales, numéro de sécurité sociale ou coordonnées bancaires) par SMS. Tous les messages de ce type sont des tentatives de « smishing » (ou hameçonnage par SMS). Par exemple, un SMS frauduleux vous est envoyé pour vous signaler la livraison d’une nouvelle carte Vitale. Autre exemple : un SMS frauduleux vous est envoyé pour vous annoncer qu’un remboursement de l’Assurance Maladie est en attente. Ces SMS vous incitent à cliquer sur un lien qui renvoie directement vers un questionnaire visant notamment à recueillir vos coordonnées bancaires ou personnelles.

Commentaires 1

  1. HUDE says:

    Bonjour,
    A deux reprises, j’ai reçu des sms me demandant de renouveler ma carte vitale qui doit, soit disant, l’être chaque année.
    Ils renvoyaient vers un lien sur lequel je n’ai pas cliqué car c’est faux ! J’ai donc effacé les messages.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !