Dossier. Insuffisance cardiaque : reconnaître les signaux d’alerte

L'Assurance maladie lance une campagne nationale de sensibilisation auprès du grand public pour expliquer ce qu'est l'insuffisance cardiaque, permettre d'en déceler les signaux d'alerte et encourager la prévention. Cette maladie touche en France 1,5 million de personnes et 70 000 décès y sont associés.

Les signaux d’alerte de l’insuffisance cardiaque sont peu connus, on estime en France entre 400 000 et 700 000 le nombre de personnes qui en souffriraient sans le savoir. Or lorsqu’elles ne sont pas diagnostiquées à temps, les personnes atteintes s’exposent à de lourdes complications, avec un risque accru d’hospitalisation, voire un risque vital dans les cas les plus graves.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

On évoque cette pathologie lorsque le cœur perd de sa force musculaire et sa capacité de contraction normale. Il ne pompe alors plus assez de sang pour permettre aux organes de recevoir suffisamment d’oxygène et d’éléments nutritifs, essentiels à leur fonctionnement. Les symptômes sont facilement détectables :
– essoufflement inhabituel : des difficultés à reprendre son souffle après un simple effort ou au repos ;
– pieds et chevilles gonflés : des œdèmes sur les pieds et les chevilles, laissant visible la marque de l’élastique des chaussettes ;
– prise de poids rapide : 2 à 3 kilos supplémentaires en quelques jours et sans explication ;
– fatigue excessive : une sensation de fatigue importante en marchant, montant des escaliers ou en portant des charges.

Si l’on éprouve un ou plusieurs de ces symptômes, et notamment si l’on a plus de 60 ans ou bien si l’on est atteint d’une maladie chronique, il convient d’être vigilant et de consulter son médecin généraliste. Un diagnostic précoce permet de freiner l’évolution de la maladie.

Pour aller plus loin : pour en savoir plus sur la maladie et les signaux qui doivent vous alerter, consultez la page dédiée aux signaux d’alerte de l’Assurance maladie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?