Dossier. La campagne de rappel contre la Covid-19 est ouverte à tous

Démarrée le 3 octobre dernier pour les personnes les plus vulnérables, la campagne de rappel vaccinal contre la Covid-19 est désormais ouverte à tous avec de nouveaux vaccins adaptés aux variants. À quel moment effectuer l'injection de rappel ? Quels sont les nouveaux vaccins bivalents ?

Alors que le taux d’incidence est en forte hausse depuis la fin du mois de novembre et que la 9e vague de l’épidémie de Covid-19 progresse en France, le ministre de la Santé et de la Prévention recommande fortement le rappel vaccinal et particulièrement aux personnes les plus vulnérables. Le ministre précise que la campagne de rappel est ouverte à tous et que la condition pour bénéficier du rappel dépend de la durée écoulée depuis la dernière injection et non du nombre de doses de rappel déjà reçues.

Qui est concerné ?

Les personnes éligibles en priorité à une nouvelle dose de vaccin contre la Covid-19 sont :
– les personnes âgées de plus de 60 ans ;
– les résidents d’Ehpad et d’unités de soins de longue durée (USLD) ;
– les personnes à risque de forme grave de la maladie (immunodéprimés, femmes enceintes, personnes de moins de 60 ans présentant une « comorbidité ») ;
– les personnes vivant dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables ;
– les professionnels des secteurs sanitaire et médico-social.

La vaccination de rappel est également ouverte à toutes les personnes qui le souhaitent à condition de respecter le schéma vaccinal. Vous pouvez consulter l’infographie du ministère de la Santé et de la Prévention Quels vaccins pour quel public cet automne ?

Quand faire cette dose de rappel ?

L’administration d’une dose de rappel, quel que soit le nombre de doses reçues auparavant, peut être effectuée :
– dès 3 mois après la dernière injection pour les personnes de 80 ans et plus, les résidents en Ehpad ou en USLD et les personnes immunodéprimées ;
– dès 6 mois après la dernière injection pour les autres personnes.

En cas d’infection récente à la Covid-19, il faut prévoir un délai de 3 mois entre l’infection et la dose de rappel. En effet, la durée de protection contre les formes sévères diminue avec le temps, après 6 mois « la baisse est suffisamment significative pour nécessiter un rappel », rappelle l’infectiologue Anne-Claude Crémieux. Le téléservice Mon rappel vaccin Covid permet aux personnes de 60 ans et plus de connaître facilement la date à laquelle elles doivent réaliser leur dose de rappel. Pour rappel, la campagne de vaccination annuelle contre la grippe a démarré le 18 octobre, elle est ouverte à tous depuis le 16 novembre. Les deux vaccins peuvent être administrés au même moment, le ministère de la Santé et de la Prévention rappelant que la vaccination contre la Covid-19 est pleinement compatible avec celle de la grippe.

Où se faire vacciner ?

La dose de rappel peut être effectuée chez votre médecin traitant, en pharmacie, dans un cabinet infirmier ou dans les centres de vaccination disponibles. Trouver un lieu de vaccination près de chez vous et prendre rendez-vous.

Quels sont les nouveaux vaccins ?

La Haute autorité de santé recommande de privilégier, pour cette campagne de rappel, les vaccins bivalents adaptés aux variants d’Omicron (tous à ARN messager). Trois vaccins bivalents ont reçu la validation de l’Agence européenne du médicament : deux de Pfizer/BioNTech et un de Moderna. La HAS précise que « ce ne sont pas des nouveaux vaccins mais des vaccins adaptés aux souches circulantes », à l’image des vaccins contre la grippe saisonnière qui sont actualisés chaque année selon les virus les plus susceptibles de circuler pendant l’hiver. Les vaccins de Moderna et Pfizer ciblent le variant BA.1 d’Omicron, en plus de la souche originale, et le deuxième vaccin de Pfizer/BioNTech est adapté aux sous-variants BA.4 et BA.5. Le 8 décembre 2022, la Haute Autorité de santé rend un avis favorable à l’utilisation en rappel du nouveau vaccin VidPrevtyn® Beta de Sanofi/GSK et du vaccin Nuvaxovid® de Novavax chez les adultes.

Le vaccin Moderna n’est désormais plus utilisé en France en vaccination initiale. Le vaccin Nuvaxovid® de Novavax est indiqué en primo-vaccination et pour le rappel pour toutes les personnes de 18 ans et plus, qui en font explicitement la demande, qui présentent une contre-indication aux autres vaccins disponibles ou qui refusent la vaccination par un vaccin à ARN messager. Il est en outre rappelé l’importance des gestes barrières contre toutes les autres formes virales hivernales, grippe, bronchiolite, rhinovirus, etc. Il est recommandé aux personnes présentant des symptômes, ou se trouvant en présence d’une personne fragile, de porter le masque. Il est également recommandé de porter un masque dans les lieux clos très fréquentés et notamment dans les transports publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?