Dossier. Les préservatifs seront gratuits en pharmacie pour les 18-25 ans dès janvier 2023

Dès le 1er janvier 2023, tous les jeunes âgés de 18 à 25 ans pourront obtenir des préservatifs masculins gratuitement en pharmacie.

Cette mesure a été annoncée le 8 décembre 2022 par le président de la République lors d’une session territoriale du Conseil national de la refondation (CNR) dédiée à la santé des jeunes et constitue un outil supplémentaire pour lutter contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Sida/VIH, blennorragie, herpès, syphilis, chlamydioses, hépatites B et C…). Elle vient s’ajouter à d’autres dispositions de prévention de la santé sexuelle des jeunes déjà prises ou prévues dans le Projet de loi de financement pour la Sécurité sociale (PLFSS) 2023 :
– gratuité de la contraception pour les jeunes femmes jusqu’à 25 ans inclus ;
– accès généralisé au dépistage sérologique du VIH dans tous les laboratoires de biologie médicale sans ordonnance et avec prise en charge à 100 % ;
– élargissement du dépistage sans ordonnance en laboratoire de biologie médicale à d’autres IST et prise en charge du dépistage à 100 % pour les moins de 26 ans ;
– prise en charge à 100 % de la contraception d’urgence, sans prescription, pour toutes les femmes.

Deux marques de préservatifs sont actuellement remboursées à hauteur de 60 % par l’Assurance maladie sur prescription d’un médecin ou d’une sage-femme, les 40 % restants étant couverts par les complémentaires santé. La gratuité des préservatifs n’était jusqu’alors possible qu’auprès des centres de dépistages, de certaines associations et des infirmeries scolaires pour les mineurs. La contraception est gratuite pour les jeunes filles mineures de moins de 15 ans depuis janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?