Dossier. Pénurie de carburant : comment trouver une station-service approvisionnée près de chez vous ?

En raison des grèves dans plusieurs raffineries françaises, un nombre croissant de stations-service connaissent des difficultés d'approvisionnement en carburants. Pour éviter de parcourir toutes les stations autour de chez vous pour faire le plein, vous pouvez utiliser la carte interactive du site internet prix-carburants.gouv.fr qui recense toutes les stations-service du territoire. Outre le prix du carburant pratiqué, une information sur le type de carburant disponible ou en rupture de stock est délivrée pour chaque point de vente.

Pour éviter de faire toutes les stations-service situées près de chez vous pour trouver du carburant, vous pouvez utiliser la carte interactive proposée par le gouvernement sur le site prix-carburants.gouv.fr. Cette carte vous indique : le prix de vente des carburants pratiqué par chaque station-service (prix par litre, en euros, toutes taxes comprises) ; si le carburant souhaité est disponible ou en rupture de stock. Dans la zone « Localisation », sélectionnez un département puis indiquez le nom ou le code postal de votre commune. Sur la carte qui s’affiche, cliquez sur une station-service pour ouvrir la fenêtre des informations. Vous y trouverez le nom et l’adresse du point de vente, l’indication de la rupture de stock pour chaque type de carburant (gazole, SP98, SP95-E10, SP95, E85, GPLc). Si le carburant concerné est disponible, le prix pratiqué est indiqué.

À noter : face à la pénurie, les préfets des départements du Var, du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence ont pris des arrêtés pour limiter le plein de carburant à 30 litres pour les particuliers. Certains départements, où la situation est particulièrement tendue, ont instauré des accès prioritaires pour les professionnels de santé, des services d’urgence et les professionnels dépositaires de l’autorité publique (police, gendarmerie, justice…). Pour connaître la liste des professions prioritaires, des stations-service concernées et les horaires, consultez le site de votre préfecture. Par ailleurs, à partir du 11 octobre 2022, des arrêtés préfectoraux vont être pris pour interdire la vente et l’achat de carburant en jerrycan dans tous les départements.

Commentaires 11

  1. Superdeg says:

    Il faudrait penser à relocaliser le travail, un travail devrait être au pire à 10-15 km du domicile pas à des 30-40 km!

    Répondre moderated
  2. Très bonne information says:

    Heureusement que le gouvernement est là pour venir en aide aux usagers. Les raffineries viennent d’accorder 6,5% d’augmentation sur les salaires et une prime générale, équivalente à un mois de salaire à tous les employés,. Merci aux employés Esso de la Fos/Mer d’avoir repris le travail après ces annonces. Vous rendez grand service aux travailleurs désespérés par cette grève.

    Répondre moderated
  3. A bas la CGT! says:

    Cette CGT/ Nupes ne veut pas reprendre le travail sauf à la Fos/Mer! Et ils brûlent des pneus! Et les écolos de pacotille ne disent rien. Ils se moquent bien des autres, les grévistes . Ils ont du carburant eux! pour venir faire grève! S. Rousseau a dû déconstruire sa voiture et après elle, la fin du monde!

    Répondre moderated
    • Conséquences du manque de carburant Violence rien que violence! says:

      Des milliers et des milliers d’enfants doivent, chaque nuit, aller aux urgences. / Automobiliste gravement accidenté dans une file d’attente, désincarcéré par les secours/ Ambulanciers obligés de sélectionner leurs malades au plus près, faute de carburant / Aides-soignants, médecins, infirmiers, transports scolaires entravés gravement dans leur travail / Entreprises, travailleurs perdent de l’argent chaque jour Etc… Cgt ignoble!

      Répondre moderated
      • CGT casseurs garantis du travail says:

        Plaintes massives contre la Cgt et Nupes affiliés. Ils font une grève anticipée tout en ayant anticipé leur grève en faisant des réserves de carburant. Alors les autres, peu importe ce qui leur arrive.

        Répondre moderated
        • Cherchez l'erreur says:

          Des grévistes qui nous disent, on est très heureux de travailler pour Energie, on ne se plaint pas. On a des bons salaires et primes mais… ils font grève quand même. Mais on le sait, leurs collègues de la Cgt les menacent, quand ils refusent de faire grève.

          Répondre moderated
      • Honte à tous ceux qui vont soutenir cette marche! says:

        User du carburant pour se rendre à une marche alors que d’autres en ont tellement besoin et que le plein de carburant peut sauver des vies!

        Répondre moderated
  4. Papyque says:

    Superdeg, il n’y a pas que les déplacements de nos braves travailleurs, il y a aussi des gens qui ont besoin de leur véhicule, pour compenser l’absence, et l’aberration des horaires des transports publiques. Mon exemple en deux mots : mon épouse étant hospitalisée a Angers, et avec ce qu’on me propose pour me déplacer, c’est impossible autrement.

    Répondre moderated
  5. bourgeais says:

    Ben voyons Superdeg c’est vrai ça pourquoi ce ne serait pas à l entreprise de vous suivre 😡 🤬non mais réfléchissez un peu avant d’écrire de tels sottises..

    Répondre moderated
  6. Neuneu de France says:

    Lundi, une dizaine de voitures fait la queue sur le bord de la route à la station Total , boulevard de la Marne, 1,72 le litre. Il ne manquait qu’un super journaliste de BFM demandant aux conducteurs « alors ça fait quoi de faire la queue depuis… » Bref. Au même moment, à la station Leclerc, 4 pompes de libre, trafic normal, 1,72 le litre. Ils sont marrant ces soumirois du coin mais pas futés.

    Répondre moderated
  7. Pauvre Cegette !! says:

    Il aurait été plus INTELLIGENT aux grévistes de brader le carburant….. je pense que le peuple les auraient applaudi……. mais leur façon d’agir a dégoûté les automobilistes….. avec juste raison.
    C’est toujours les mêmes qui se plaignent la G…le pleine……! CGT =  » C’EST JAITER  » L’ARGENT PAR LES FENÊTRES, et 《 COMPAGNIE de GUIGNOLS TERRESTRES 》

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?