Dossier. Présidentielle 2022 : Historique et résultats de 2017

Les élections présidentielles auront lieu les 12 et 24 avril 2022. Le kiosque vous propose un nouveau zoom : Historique, mode de scrutin, pouvoirs et attributions du président et résultats de 2017,

L’élection présidentielle française de 2022, douzième élection présidentielle de la Ve République et onzième au suffrage universel direct, est un scrutin permettant d’élire le président de la République pour un mandat de cinq ans. Pour être autorisés à se présenter, les candidats doivent présenter 500 parrainages d’élus. Cette élection se déroulera les dimanches 10 et 24 avril 2022, sauf décès ou démission du président en exercice, Emmanuel Macron. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour aura lieu entre les deux premiers candidats deux semaines plus tard.

Un régime semi-présidentiel

La Cinquième République, ou Ve République, est le régime politique républicain en vigueur en France depuis le 4 octobre 1958. Elle a succédé à la Quatrième République, qui avait été instaurée en 1946. Elle marque une rupture par rapport à la tradition parlementaire de la République française dans la volonté de renforcer le rôle du pouvoir exécutif. Elle est régie par la Constitution du 4 octobre 1958, approuvée à une très large majorité par voie référendaire le 28 septembre précédent. Elle a été mise en place par Charles de Gaulle, qui en est élu premier président. Ce régime est qualifié de semi-présidentiel en vertu des pouvoirs accordés au président de la République. Le rôle central de ce dernier est consolidé par la légitimité découlant de son élection au suffrage universel direct, instaurée par référendum en 1962, ainsi que par l’alignement de la durée de son mandat sur celui de l’Assemblée nationale depuis 2002. Le suffrage universel consiste en la reconnaissance du droit de vote à l’ensemble des citoyens.

Les plus hautes fonctions de l’État

Le président de la République française est le chef de l’État en France, exerçant les plus hautes fonctions du pouvoir exécutif de la République. Officiellement, sous la Ve République, le président partage le pouvoir exécutif avec le Premier ministre : on parle de régime semi-présidentiel. En pratique, lorsque la majorité parlementaire lui est acquise, le président concentre l’intégralité du pouvoir exécutif, même si le Premier ministre reste chef du Gouvernement et responsable de sa politique devant l’Assemblée nationale. Le président est le chef de l’État en France et le chef des armées. Il est le garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, du fonctionnement régulier des pouvoirs publics et de la continuité de l’État, ainsi que du respect de la Constitution de la Ve République française. Il tient un rôle éminent en matière de politique étrangère en tant que garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités qu’il négocie et ratifie. Il dispose du droit de grâce à titre individuel, peut prononcer la dissolution de l’Assemblée nationale, ou bien l’exercice des pouvoirs exceptionnels pendant trente jours au moins avant saisine possible du Conseil Constitutionnel par le Parlement. Il est également grand maître de l’ordre national de la Légion d’honneur, grand maître de l’ordre national du Mérite, co-prince d’Andorre, premier et unique chanoine honoraire de la basilique Saint-Jean-de-Latran et protecteur de l’Institut de France, de l’Académie française et du domaine national de Chambord. Les autres fonctions, attributions et modes de nomination ont beaucoup évolué dans le temps selon les régimes, mais aussi en fonction des circonstances et des hommes appelés à remplir cette charge. Sous la Ve République, en place depuis 1958, son pouvoir est bien plus étendu que sous les IIIe et IVe Républiques, à l’instar de la IIe République. Le mandat du président de la République était de quatre années de 1848 à 1852 puis de sept années de 1873 à 2002 ; depuis cette dernière année, après la tenue d’un référendum, cette durée est de cinq ans.

Du septennat au quinquennat

En France, le quinquennat désigne le mandat du président de la République française. La durée de ce mandat est définie dans l’article 6 de la Constitution de la Cinquième République française. En 2000, à la suite du référendum sur le quinquennat présidentiel organisé par le président Jacques Chirac, la durée du mandat présidentiel est ramenée de sept à cinq ans (loi constitutionnelle no 2000-964 du 2 octobre 2000). Le quinquennat entre en vigueur à l’occasion de l’élection présidentielle de 2002 : il se substitue ainsi au septennat et Jacques Chirac devient ainsi le premier président de la République à effectuer un quinquennat (2002-2007) qui sera limité à deux mandats consécutifs en 2008. L’élection présidentielle française de 2022, douzième élection présidentielle de la Ve République et onzième au suffrage universel direct, est un scrutin permettant d’élire le président de la République pour un mandat de cinq ans. Pour être autorisés à se présenter, les candidats doivent présenter 500 parrainages d’élus. Cette élection se déroulera les dimanches 10 et 24 avril 2022, sauf décès ou démission du président en exercice, Emmanuel Macron. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour aura lieu entre les deux premiers candidats deux semaines plus tard.

Résultats des présidentielles de 2017 (*Résultats proclamés par le conseil constitutionnel)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Commentaires 3

  1. à : Afin de pouvoir achever la fin de la France ... says:

    C’est drôle et pathétique à la fois, pourquoi, parce que nous savons tous et nous en avons eu la preuve avec la « vaccination » … que les français veulent avant tout et quel qu’en soit le prix, être rassurés, c’est une nécessité vitale pour eux. Pas de risque ! Pas de vague ! L’important étant d’avoir des vacances et son assiette bien pleine ! Aussi le futur président figure déjà sur l’écran du 20 heures avec un grand « M » afin de pouvoir achever la fin de la France.

    Répondre Modérer
  2. Florentais says:

    Bonsoir. Je ne suis pas sûr qu il passe le 1er tour. Après il y a toujours des gens qui vont l’excuser. Le pauvre il n a pas eu de chance avec le covid….il n a pas fait pire que les autres pays. Qui aurait pu faire mieux. On ne savait pas pour le covid c est nouveau….blablabla bref la messe pour le petit cerveau continue.

    Répondre Modérer
  3. BOISSIN says:

    Macron sera réélu de justesse contre Pécresse. Par contre l’effet « tout nouveau tout beau » des candidats LREM en 2017 , n’aura pas lieu en 2022. Donc notre futur/ex président est loin ; trés loin d avoir une majorité à l assemblée nationale. Ca va être « abracadabrantesque »….

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?