Dossier. Prime exceptionnelle de rentrée : qui peut en bénéficier ?

La prime exceptionnelle de rentrée fait partie des mesures prises par le gouvernement en faveur du pouvoir d'achat pour la rentrée 2022, dans un contexte d'inflation élevé. Elle sera versée le 15 septembre 2022. Environ 11 millions de foyers sont concernés.

La loi de finances rectificative (LFR) pour 2022 permet de financer des mesures pour le pouvoir d’achat des Français et prévoit notamment une aide exceptionnelle de solidarité (AES) dite « prime de rentrée » destinée aux foyers modestes. D’un montant de 100 €, auxquels s’ajoutent 50 € par enfant à charge, cette aide mise en place exceptionnellement pour l’année 2022 s’adresse aux bénéficiaires des minima sociaux comme le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), aux allocataires des aides au logement (APL, ALF, ALS) mais aussi aux personnes touchant la prime d’activité. Le dispositif concerne donc à la fois les personnes aux revenus modestes, les étudiants boursiers, les personnes âgées précaires et les Français percevant des APL. Cette aide ne doit pas être confondue avec l’allocation de rentrée scolaire (ARS), octroyée sous conditions de ressources aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans et destinée à compenser le coût des dépenses de rentrée scolaire. L’ARS est versée à la mi-août.

Comment obtenir l’aide ?

Si vous êtes éligible, le versement s’effectuera de manière automatique par l’organisme dont vos minima sociaux dépendent, sans démarche de votre part. Par exemple, si vous percevez le RSA ou l’APL, le versement sera effectué par votre Caisse d’allocations familiales. Si vous êtes demandeur d’emploi, c’est Pôle Emploi qui vous versera la prime.

Commentaires 8

  1. ANTHONY says:

    Comme d’habitude, ceux qui travaillent ont le droit a rien…. C’est bien continuons a encourager ceux qui branlent rien…. Y en a marre !!!!!!

    Répondre Modérer
    • Neuneu de France says:

      Je travaille au SMIC et j’ai droit à la prime d’activité, un peu d’allocation logement, la prime de rentrée scolaire pour mon ado qui sert à payer la carte de bus, l’assurance scolaire, les fournitures et une tenue si besoin. Et je ne me plains pas. Relisez l’article !

      Répondre Modérer
  2. Remarque says:

    Pour compléter Antony : 1 / Question : Qu’appelle t’on des  » foyers modestes  » ?? ainsi que  » les personnes aux revenus modestes  » ? ? 2/ Si quelqu’un peut informer les lecteurs …… et surtout donner des CHIFFRES .
    Avec des CHIFFRES on comprendra vite les eternels bénéficiaires , car si je comprends bien c’est souvent ou  » toujours  » les mêmes !!!! Un SMIC n’a droit a rien….. et pourtant il a des charges qui ne lui sont pas payées par le CONTRIBUABLE ….

    Répondre Modérer
    • Neuneu de France says:

      Vous pouvez trouver vous même les barèmes sur le net a moins que ce soit de la fainéantise ou de la mauvaise foi. L’argent versé est remis dans le système par le loyer à des propriétaires , de la TVA à l’état, les achats aux entrepreneurs, magasins, l’eau, l’électricité… Vous pensez que tout est gratuit quand on a moins du Smic !

      Répondre Modérer
  3. Florentais says:

    Bonsoir. Il me semble qu il y a eu des élections dernièrement. Nous avons les hommes et femmes politiques ainsi que les médias que nous méritons.
    Il existe d autre démocratie en Europe
    Cordialement

    Répondre Modérer
  4. ANTHONY says:

    En effet, je ne suis pas sur qu’un couple qui bosse et qui on 2 voitures pour aller au boulot gagne plus chère que ceux qui branlent rien et qui touchent tout. Prime de rentrée, aide par la, allocation logement etc….Il faut arreter c’est bon. Qui paie ???? Ceux qui bossent et qui on le droit a rien et qui paie tout…. Exemple : la rentrée scolaire coute aussi chère à tout le monde

    Répondre Modérer
  5. @Florentais says:

    Peut-être que les Français ont mal voté….mais est-ce que les autres auraient fait mieux ? Pas sur !!
    Le problème en France c’est que la solidarité c’est transformée en ASSISTANAT continuelle épaulée par les associations …. donc a partir de là ????
    Mettons d’abord tous les FAINÉANTS éternels au travail et aidons un  » CERTAIN TEMPS  » ceux qui doivent être aidés et ceux qui alimente les caisses se sentiront soulagés

    Répondre Modérer
  6. @Neuneu de france says:

    Neuneu de France : vous avez rien compris aux commentaires !!!

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !