Dossier. Une aide financière pour les familles accueillant des réfugiés ukrainiens

Depuis le début du conflit en Ukraine le 24 février 2022, plus de 100 000 Ukrainiens ont trouvé refuge en France, d'après l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii). Afin d'apporter un soutien aux familles qui hébergent de manière volontaire des personnes déplacées, le ministre délégué à la Ville et au Logement a annoncé le versement d'une aide de 150 € par mois.

Le préfet chargé de l’accueil des déplacés estime à 11 000 le nombre de personnes réfugiées accueillies aujourd’hui en France dans des hébergements citoyens spontanés. Cette aide financière a pour objectif de donner un coup de pouce aux familles hôtes et d’encourager ce mouvement de solidarité. Les ménages qui ont accueilli des réfugiés pendant une durée d’au moins 90 jours (3 mois) du 1er avril au 31 décembre 2022 pourront bénéficier d’une aide financière de 150 € par mois. Les personnes accueillies doivent être bénéficiaires de la protection temporaire accordée par l’Union européenne aux personnes déplacées par la guerre en Ukraine, quelle que soit leur nationalité. Selon le gouvernement, entre 5 000 et 12 000 familles devraient pouvoir bénéficier de ce soutien financier.

Quelles sont les démarches à faire ?

Les ménages qui ont conventionné avec l’État et une association sont éligibles de droit à l’aide financière. Les autres ménages doivent, pour pouvoir solliciter ce soutien, demander une certification à la collectivité de rattachement de leur logement. Un portail internet doit être mis en place dans les prochaines semaines pour effectuer toutes les démarches. Les dossiers de demande de soutien au titre de l’accueil en 2022 pourront être déposés jusqu’au 31 avril 2023. Les premiers versements seront effectués avant la fin de l’année 2022, selon le calendrier annoncé par la Première ministre. « ce soutien financier fera ensuite l’objet d’une mission d’évaluation afin d’amorcer une réflexion sur l’hébergement citoyen et les modalités de soutien qui pourraient être déployées à l’avenir » précise le ministre délégué à la Ville et au Logement.

Commentaires 6

  1. Merci says:

    Merci à tous ceux qui accueillent ces malheureux.

    Répondre moderated
  2. Superdeg says:

    Et rien pour les régugiés qui viennent d’Afrique et d’Asie, si cela n’est pas de ségrégation qu’est-ce que c’est? Et puis bien les chiffres entre 5 000 et 12 000 familes dans quel pays vivons-nous? Tout dans l’approximation grossière!

    Répondre moderated
  3. Philo says:

    Mesure très injuste ! Et tous ceux qui accueillent des Syriens, des Afghans, des Soudanais, des Arméniens ?
    C’est pas noté pareil ? Le mérite diminue en fonction de la couleur de la peau, de la religion ? ……………….

    Répondre moderated
  4. Mctr says:

    Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

    Répondre moderated
  5. Florentais says:

    Bonsoir. Et pour les sdf pour cette hiver ?
    Bref je vous l avais annoncé. Notre état est en train de créer de la jalousie entre communauté qui ont besoin d’aide.
    Ahhh le camp du bien…..

    Répondre moderated
  6. pito says:

    Que tous ceux qui ont voté Macron s’abstiennent de commentaires négatifs !!!!!!! Qu’ils boivent la coupe jusqu’à la lie !!!

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?