Edito de Michel Choupauvert : Cumul RSA et salaire pour les vendanges… Une bonne idée ?

"Mais ils sont où les chômeurs" se demandent les producteurs de fruits et les vignerons en mal de main d'oeuvre ? Le recrutement de vendangeurs est facilité dans certains départements. Les titulaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) vont pouvoir cumuler leurs rétributions sociales et leurs salaires... Est ce une bonne idée ?

Le principe n’est pas nouveau. Depuis quelques années, les titulaires du RSA peuvent cumuler leurs aides avec un salaire, en Alsace ou dans le Rhône. Cette année, la Dordogne, la Gironde, le Loir-et-Cher et l’Indre et Loire leur emboitent le pas. Le Maine et Loire se met aussi à tester la formule. Au premier abord, la mesure m’a paru incongrue et inégale. Pourquoi un actif qui fait les vendanges aurait un revenu inférieur à celui qui est dans le rang d’à côté. Mais en y regardant de plus près, ce n’est peut-être pas si aberrant.

Idées reçues et complexité

Le principe est qu’on n’a pas tout dit aux titulaires du RSA. A moins qu’ils n’aient peut-être pas tout compris. Ils sont nombreux à croire que, s’ils prennent un job comme les vendanges, ils risquent de perdre leurs allocations. Et comme disait Coluche, ce n’est pas de boulot dont ont besoin les gens, mais de pognon… En fait, il est déjà possible de cumuler un emploi et le RSA, mais le système de décote est assez complexe. Le RSA, c’est 559 € par mois pour une personne seule et un peu plus avec des enfants. En travaillant, son RSA baisse de 38% de la valeur de son salaire. Donc, s’il gagne 1 000 €, son RSA ne sera plus que de 179 € pour une personne seule. Bon, dans le cas présent, avec le cumul avec l’arrêté, c’est 1 559 € au lieu de 1 179 €.

Remettre le pied à l’étrier

Dans le Bas-Rhin, le département explique que l’avantage de cette mesure est non seulement de résoudre un problème de main d’oeuvre, mais aussi de remettre le pied à l’étrier pour les bénéficiaires du RSA… Pour justifier de l’utilité de la mesure, on met en avant que le nombre de bénéficiaires du RSA décroit plus vite qu’ailleurs. Celui-ci aurait baissé de 15% en deux ans.

Si c’est le cas pourquoi pas…

Michel Choupauvert

Commentaires 8

  1. Florentais says:

    Re bonjour. Quand est il alors de faire travailler 15 heures les bénéficiaires du RSA ?
    Et que fait t on des bénéficiaires du RSA vivant au Portugal et ailleurs dans le monde.??

    C est rien c est rien …
    La meute auteur: PASSI 1997

    Répondre Modérer
  2. Au boulot les FAINÉANTS !!!! says:

    Comme disait mes grands parents  » ont ne mettra jamais des fainéants au boulot tant qu’ils seront payés avec l’argent des autres a rien faire  »
    Changeons les lois et les  » feignasses  » seront forcés de contribuer a l’économie du pays……

    Répondre Modérer
  3. Superdeg says:

    Le RSA pour une personne seule est de 598€uros , pour un couple sans enfant 897 € , depuis le 1 juillet

    Répondre Modérer
  4. Francis Prior says:

    A nouvelle année scolaire vieille caricature. Les personnes font toutes des calculs d’optimisation fiscales ou sociales. Ce qui est en cause c’est perdre tout ou partie des protections sociales quand on reprend une activité faiblement rémunérée. La reprise du travail ne peut s’accompagner d’une perte du pouvoir d’achat réel. M Choupauvert rappelle à raison le grand économiste qu’était Coluche. L’épanouissement par le travail ne vient qu’après la satisfaction économique

    Répondre Modérer
  5. Honteux says:

    Ils vont gagner plus chère que ce qui bosse à plein temps honteux

    Répondre Modérer
  6. Jean says:

    Un intérêt supplémentaire pour la personne au RSA se trouve dans l’amélioration de son CV : toute personne qui peut mettre en avant auprès d’un employeur des périodes d’emploi effectif (telles que les vendanges) augmente ses chances d’être recrutée . Une étude de l’INSEE – pas récente mais très probante – l’a démontré nettement…

    Répondre Modérer
  7. barnabé says:

    Le Rsa a été depuis peu revalorisé il passe de 575,52€ à 598,54€ pour une personne seule, il faut savoir que la majorité des Rsa sont versés pour des personnes « officiellement » seules aucun intérêt à se déclaré en couple.

    Répondre Modérer
  8. C'est TOUJOURS les mêmes says:

    C’est comme les femmes avec enfants qui se déclare seules…… alors que la grande majorité sont en couple avec hommes ou femmes  » NON DÉCLARER  » !!!!! A elles les bonnes aides sociales…….

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !