Edito du Kiosque : Ainsi va la vida !

Michel Choupauvert n'est plus, mais le Kiosque continue sur sa lancée de vous proposer un édito hebdomadaire, en lien avec l'actualité.

La France a ses « peones » ! Ses banderillos et picadors qui testent la bravoure des adversaires pour les affaiblir et, finalement, les vaincre. Giroud, Mbappé ou Griezmann sont nos matadors qui embarquent les foules dans des « ola » tourbillonnantes, dès lors qu’ils dominent, usent et malmènent, jusqu’à l’estocade finale, le challenger émoussé. C’est le foot, un spectacle, une culture, que l’on aime ou pas, partagé par 5 milliards de personnes sur une planète réconciliée, concentrée dans un arc en ciel d’espoir. Et tout se termine généralement très bien, dans le respect d’une mise en scène contrôlée par l’arbitrage de règles respectueuses et équitables. Si cette tragédie universelle offre des destins exceptionnels aux vainqueurs, elle préserve malgré tout les héros surclassés du châtiment suprême. Pas de mise à mort, les déchus du combat quittent l’arène dans le délire commun des aficionados en transe. Cet envoûtement planétaire qui masque un temps les déchirures est une parenthèse concevable, une échappatoire qu’il faut accepter avec bienveillance même si, même si, sous le tapis des performances se cachent les cendres du déshonneur qui consolident les fondations d’un émirat. Quand le vin est tiré, il faut le boire. Le Qatar, cet état grand comme la Gironde, fondé en 1971, a gagné sa Coupe du Monde, sans combattre (premier pays organisateur éliminé sans gloire après deux rencontres). Dans l’ombre de manœuvres mafieuses, il a pris place sur la « map monde », aidé et soutenu par des ambassadeurs élus, avides de pouvoirs et d’argent, sans états d’âme, sans scrupules.

Les chantiers de la gloire

Notre cher pays, la France, a largement contribué à cet avènement orchestré et parrainé par M. Giani Infantino, président de la Fédération Internationale de Football, curieusement installé, avec femme et enfants, à Doha. Depuis 2010, nos dirigeants successifs ont couvert d’affection et de caresses leur grand ami et client, Jamim ben Hamad Althani, président de l’émirat, grand investisseur et propriétaire, entre autres, du scintillant PSG. Leur pleutrerie a contribué au désastre écologique et humain perpétré pour cette ambition babylonienne qui a piétiné toute humanité. 6 500 travailleurs esclavagisés sont morts sur les chantiers de la gloire, pour la promotion d’une monarchie autoritaire qui discrimine les femmes et interdit l’homosexualité. Certains diront qu’en un temps peu lointain d’autres autocraties, telles la Chine et la Russie, furent les hôtes des J.O. C’est exact, mais jamais, semble-t-il, une candidature aussi controversée n’avait autant bénéficié de l’appui inconditionnel et assumé d’instances sportives et gouvernementales. La FIFA attend 6 milliards de bénéfices, la France, la reconnaissance économique de son engagement… et notre Zizou national, premier supporter du Qatar, les rennes de l’Equipe de France ! Les opinions publiques étaient opposées à ce mondial Mondial quatarien, tout comme à la corrida d’ailleurs ! Le pouvoir en a décidé autrement. Ainsi va la vida !

Commentaires 17

  1. Courjaret Brigitte. says:

    Bien déçue par ce premier édito. On aurait espéré un peu plus de hauteur. Malgré tout, bon courage pour la suite car les infos du kiosque sont intéressantes et on peut zaper l’édito.

    Répondre moderated
  2. Max says:

    Les rennes ou les rênes de l equipe de France?

    Répondre moderated
  3. laurence de Saumur says:

    C’est signé Georges Chabrier, non ?

    Répondre moderated
  4. Arnaud says:

    Merci au Kiosque de perpétuer l’idée d’un édito.
    C’est toujours un exercice difficile que de prendre la suite d’un éditorialiste et un choix courageux que je salue car j’imagine que pour ce rédacteur il n’est pas question de faire du Choupauvert à la place de Mr. Choupauvert.
    Que les lecteurs fassent un peu preuve d’indulgence et laissent à ce nouvel éditorialiste le temps de trouver son style et sa place sur ce créneau. Et je lui souhaite bonne chance dans cette entreprise.

    Répondre moderated
  5. Doudou du Qatar says:

    Encore un qui fait du « Qatarbashing » de bas étage, sans connaissance de la géopolitique de cette partie du monde et 12 ans après la désignation.Nous fréquentons d’autres «dictatures » autrement insupportables et ne ramenons pas tout à notre brillant exemple occidental. Cette coupe est la première dans le monde arabe. Ils en sont fiers. Tout est perfectible, mais il faut accepter les us, coutumes et cultures locales. Une grande marge de progression.

    Répondre moderated
    • Arnaud says:

      Assimiler le non-respect des droits humains à des us et coutumes me laisse ahuri. Pourquoi pas du folklore aussi ? Ce dont il est question c’est le respect des femmes, des travailleurs, des minorités sexuelles … Contrairement à ce que dit la FIFA , il ne s’agit pas de mélanger sport et politique. Les droits humains, c’est-à-dire la dignité que l’on doit à toute personne, sont au-dessus de toutes les politiques, du sport et surtout du fric qui gangrène cette manifestation.

      Répondre moderated
  6. gédéon says:

    Au contraire, je trouve ce premier édito assez intéressant: engagé et qui permet à chacun de se faire son opinion. Continuez en ce sens.
    A vous lire souvent encore.

    Répondre moderated
  7. lenoir says:

    Bravo pour cet édito ! En France, il faut du courage pour oser critiquer l’opinion commune mattraquée par les chaines de TV populistes. Qu’autant de gens acceptent sans vergogne de cautionner cette mascarade de compétition sportive, ça donne une idée sinistre de la gravité de l’abrutissement par les medias

    Répondre moderated
  8. Florentais says:

    Bonjour à tous. Les éditos comme les commentaires sont des avis avec un soupçon politique en arrière pensé. Alors nos chroniqueurs tv journaleux qui ont des avis sur tout tous les jours qui nous ont expliqué pourquoi boycottés nous explique aujourd’hui le choix en 4 , 4, 2 de deschamps.
    Temps que les gens regardent la tv…..

    Répondre moderated
  9. Changement radical says:

    Au-delà des écrits de cet édito, je pense que ce nouvel éditorialiste a trouvé une belle porte d’entrée pour faire passer ses convictions. Pour du changement, c’est du changement mais très radical. Parti pris politique pur et dur. Avec M.Patrick Robert alias M.Choupauvert, il y avait de la nuance et c’est loin d’être le cas ici. Saumur Kiosque perd sa neutralité et cela est décevant.

    Répondre moderated
  10. Doudou du Qatar says:

    Je constate, sans surprise, les commentaires plus enclins à véhiculer « la pensée unique » des médias qu’à évoquer leur esprit critique ! C’est drôle, cette manie française de vouloir exporter notre système en perte de vitesse… et de pas balayer devant sa porte. De toute façon, dans 15 jours nos compatriotes auront oublié un pays dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence auparavant ! Navrant … alors, Chine, Iran, Azerbaïdjan, etc

    Répondre moderated
    • Arnaud says:

      Parce que vous vous croyez le seul à pouvoir penser par vous-même ? Les droits humains ne sont pas notre système comme vous dites, ils sont le socle de normes universelles internationalement protégées par la charte de Nations Unies. Socle auquel chaque nation du monde peut aspirer et souscrire. Si la France, comme bien d’autres pays, a commis des manquements à ces droits aujourd’hui elle les défend.

      Répondre moderated
  11. Paul Hichinelle says:

    merci de cette belle référence à la corrida en question à notre époque. Il suffit que Benzema sorte de la coupe du monde pour qu’il rentre dans l’arène médiatique, avec un nouveau dérapage. Qui mettons-nous à mort dans ces jeux du cirque ? Les droits de l’homme ? La beauté du sport ? La dignité humaine ruinée par la cupidité de l’argent roi ? Bravo de continuer à prendre une parole urticante si difficile à poser au temps de la pensée unique. Vivement la semaine prochaine …

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?