Editorial. Kiosque 2023 : Plus de contenu et d’interactivité

La rédaction du kiosque a analysé l’ensemble des observations que vous, lecteurs, avez formulées en réponse au questionnaire adressé début décembre. Nous vous livrons les grandes lignes des orientations validées, en cohérence et synergie avec la démarche engagée et partagée.

Il y a quelques semaines, nous vous avions soumis un questionnaire afin de mieux connaître vos pratiques de lecture et de recueillir vos réflexions en termes d’évolutions souhaitées. Vous avez été nombreux à enrichir le champ de nos investigations pour dessiner les contours d’un Kiosque 2023 plus dense et plus attractif, en corrélation avec vos attentes et nos aspirations. Outre l’information générale liée au quotidien de notre cité, il est un sujet que vous avez largement plébiscité, la culture, sous toutes ses formes avec un attachement particulier à la mise en valeur de nos richesses locales, patrimoniales, historiques et littéraires. En ce sens, nous allons donc densifier notre contenu rédactionnel au travers de nouveaux rendez-vous éditoriaux et le lancement d’initiatives interactives très sollicitées dans l’analyse de vos retours. Ces échanges, que nous appelons de tous nos vœux, nous les exercerons de manière récurrente dans bien d’autres domaines, pour donner vie à votre imagination, vos talents dans des formes d’expressions variées. Ouvrir nos colonnes, proposer la parole à tous ceux qui animent notre territoire est un engagement fort auquel nous allons nous astreindre avec assiduité et plaisir. Nous vous délivrerons dans les prochains jours le détail de la première opération originale à laquelle nous vous convierons qui, sans lever le voile, devrait revêtir un caractère plutôt « théâtral » ! Parmi vos aspirations figure également en bonne place l’expression orale des acteurs économiques et politiques.

Oser c’est avoir

A ces deux pôles majeurs de notre société, nous consentirons des espaces élargis, enrichis d’interviews. Le Kiosque doit créer les conditions de la rencontre et du dialogue, contribuer au rapprochement des sphères publiques et privées pour fertiliser notre capital commun, le bien vivre ensemble. Nous poursuivons également une réflexion autour de l’emploi pour faciliter, via notre média, l’accès au marché et la valorisation des offres. Et, pour soutenir financièrement notre projet, nous avons sollicité et, d’ores et déjà, obtenu l’agrément préfectoral nous permettant de proposer à très court terme l’édition de tous types d’annonces légales. Autre thématique à laquelle nous sommes tous très sensibles, l’écologie et la quête de cet équilibre indispensable entre les êtres et leur environnement. C’est un fil rouge que nous déroulerons à travers le prisme d’une jeunesse active, mobilisée et engagée, dont nous accompagnerons le cheminement dans nos colonnes. Ecouter, comprendre, analyser et agir nous obligent à être au plus près, à nous associer même, autant que nous le pourrons, à tous ceux qui portent des initiatives, écrivent notre quotidien alentour. Alors osez ! Osez nous interpeller, nous aiguillonner vers l’exceptionnel, le remarquable qui bruisse dans l’anonymat d’un tsunami médiatique toujours plus sombre et angoissant. Le bonheur est parfois dans le pré, souvent au creux de nos mains, il n’est qu’à le découvrir et le faire partager. Nous vous préciserons au plus vite la nature précise de ces changements auxquels nous aspirons, ensemble, dans une connivence bienveillante. Enfin, il serait inconvenant de ne pas évoquer le regretté « Choupauvert » auquel certains prêtaient de réelles vertus curatives. Non, nous ne clonerons pas l’original du truculent potage de ses tribulations. Malgré tout, son espiègle petite sœur a forcé la porte de notre rédaction. Pourquoi ne pas bientôt vous la présenter…

Georges Chabrier

Commentaires 3

  1. Commentaires says:

    Bon vent pour le Kiosque nouvelle mouture. En regrettant que les commentaires soient limités à 500 caractères : maximum très facilement dépassé.

    Répondre moderated
    • La Rédaction says:

      rien ne vous empêche de nous envoyer un courrier du lecteur ou une tribune libre, mais qui devra être signée

      • Arnaud says:

        Il faut reconnaitre qu’il est difficile de développer une idée avec seulement 500 caractères. D’autres journaux sont beaucoup plus large pour les commentaires.
        Quant à adresser un courrier comme vous le proposez, pourquoi pas mais on est plus dans le même objectif réaction / débat avec les lecteurs.

        Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?