Environnement. Une journée pour découvrir l’arbre avec le PNR Loire Anjou Touraine

Mardi 15 novembre dernier, le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine organisait une journée technique à Turquant, avec pour thème central : l’arbre, du choix des essences à l’origine des plants. Une trentaine d'élus, techniciens, associatifs... ont ainsi pu découvrir les enjeux liés à la présence du végétal sur le territoire et l’importance de préserver ce patrimoine local.

S’appuyer sur des exemples concrets et acteurs locaux

Les végétaux qui nous entourent, que nous plantons, forment les paysages, notre cadre de vie. Ils sont le reflet de l’identité locale. En matière d’essences, les choix sont nombreux. Et même si quelques végétaux exotiques apportent de l’originalité, il est conseillé de planter des essences locales, garantes du patrimoine. Mieux adaptées au sol et à l’environnement, elles sont davantage pérennes et se développent plus facilement.
Ce mardi 15 novembre, une trentaine d’élus, techniciens, membres d’association ou particuliers ont ainsi pu appréhender la thématique du végétal et ses enjeux lors d’une journée technique organisée par le Parc Loire-Anjou-Touraine.
Après une introduction par Michel VERDIER, Vice-Président de la commission Paysage, Urbanisme et Cadre de vie du PNR, Manon NEDELEC, chargée de mission Paysages au Parc a présenté le guide des plantations. Cet outil en ligne, pratique et gratuit, permet à chacun de trouver des plantes adaptées aux paysages, à son projet ou ses envies. La marque Végétal Local, l’entreprise ASURE et l’association des Croqueurs de pommes 37 ont ensuite partagé leurs expériences liées à la sauvegarde du patrimoine génétique local.
Des ateliers pratiques autour du choix des essences, de l’impact des espèces envahissantes ainsi qu’une démonstration de dépulpage de graines locales ont animé l’après-midi.

Préserver notre patrimoine naturel, une ambition commune

La préservation des paysages et du cadre de vie est au cœur des enjeux du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine. En plantant des espèces adaptées, non invasives, les jardiniers amateurs ou professionnels, les collectivités et agents participent ainsi à cette sauvegarde. À travers cette journée technique, le Parc souhaitait ainsi sensibiliser les participants à cette problématique, valoriser les initiatives locales et leur fournir des outils pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?