Football N2. Saumur cède pour la première fois à domicile.

Saumur-Les Herbiers. 2-3. Il fallait bien que cela arrive un jour. Mais cet après-midi, la défense locale ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Trois buts concédés par trop de fébrilité.
Malgré deux buts de Bouhoutt, les saumurois ont plié pour la première fois aux rives du Thouet.

Les Saumurois savaient que la venue des Herbretais ne serait pas une partie de plaisir. Pendant toute la rencontre ils ont couru après le score pour finalement céder.

Un peu trop de laxisme en défense.

Dès l’entame de la rencontre, les deux équipes se livraient sans retenue Bouhoutt pour Saumur allumait la première mèche (3e) sans trouver le cadre. Les Vendéens sur leur première action voyait Billy griller la politesse à Magassa et ouvrir le score (6e). La réaction des saumurois ne se faisait pas attendre. Sur un centre de Bokangu, un défenseur vendéen touchait le cuir de la main justifiant la décision de l’arbitre qui désignait le point de penalty. Bouhoutt transformait la sanction et ramenait les deux formations à égalité (12e). Les largesses de la défense locales continuaient profitant aux visiteurs qui inscrivaient un second but par Daury (24e). Bouhoutt, très remuant ce soir, inquiétait la défense visiteuse (29e). Sur un contre olympien Dogo était fauché dans la surface de réparation par le gardien visiteur (38e). Même sanction de l’arbitre, même tireur (Bouhoutt) et même résultat. Saumur revenait à la marque. A la pause, tout restait à faire d’un côté comme de l’autre.

Une erreur de trop en défense.

La seconde période était très équilibrée. Les deux formations jouaient sans retenue inquiétant  tour à tour les défenses. Touzet pour Saumur (68e), Semedo pour les Herbiers (70e). Les Vendéens ne lâchaient rien et sur une très belle action collective, Matondo, très remuant, récupérait le cuir, s’infiltrait dans la défense saumuroise et mystifiait, d’une superbe frappe, Dauvergne (75e). Ce dernier sauvait encore sa cage d’une très grosse parade (79e). Le score en restait là. Julien Sourice le coach saumurois était certes déçu mais,  » Je ne peux rien reprocher à mes gars. Ils ont livré un bon match ce que j’attendais. Nous avons fait trois cadeaux en défense ce qui nous coûte le match. Les Herbiers c’est une grosse formation qui mérite son classement et son match de ce soir. Sur ce que nous avons fait jusqu’ici, il n’y a pas de regrets. Encore un match au stade bordelais et l’année sera finie. Nous n’aurons guère le temps de souffler puisque début janvier nous irons à Trélissac jouer notre match en retard. »  La trêve des confiseurs sera donc écourtée pour les Saumurois.

Fiche technique. Saumur-Les Herbiers. 2-3 . MT 2-2. Buts Saumur. Bouhoutt. (12e, 38e SP), Les Herbiers. (6e 24e, 75e).
Saumur. Dauvergne, Kipré, Magassa, Bouhoutt, Touzet, BIettmann (Bouhenni 74e), Bokangu (Viaud 74e), Dogo, Itpoua, Foucault (Matingou 85e), Bourgaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?