Football N2. Saumur obtient le nul à Lorient. 1-1.

Malgré une pléthore d'absence dans les rangs olympiens, Bouhoutt, Nowa, Pillier, Bellamy, Kipré, Billeaux, les Saumurois ont été à deux doigts de s'octroyer le gain du match. Les Morbihanais n'égalisant que passée l'heure de jeu.
C'est Magassa qui qui a ouvert le score peu avant la demie hur de jeu.

Le déplacement chez les  »Merlus » ne s’annonçait pourtant pas comme une promenade de santé. De plus la rencontre se disputait sur un terrain synthétique, une aire de jeu pas vraiment idéale pour des Saumurois habitués à jouer sur des surfaces plus propices à leurs évolutions.

Une entame de match saumuroise.

Dès  le premier quart d’heure de jeu, les Olympiens faisaient le siège de la cage bretonne. Bouhenni (14e, 16e) ne trouvait pas le cadre pas plus que Bourgaud qui voyait sa frappe raser le poteau de but adverse (17e). Il était dit que Saumur allait être récompensé de ses efforts. Sur un corner frappé par Bourgaud, Magassa reprenait de la tête et catapultait le cuir au fond des filets lorientais (23e). Peu avant la pause échouait de peu de doubler la mise. C’est sur ce score minimum que les Olympiens regagnaient les vestiaires à la pause.

Une seconde période du même tonneau.

Dès la reprise les homme de Julien Sourice cherchaient à creuser l’écart mais butaient sur une défense bretonne plus méfiante. A peine revenu sur le terrain Bourgaud obligeait le portier local à s’employer pour sauver sa cage en détopurnant en corner (46e). Foucailt n’était pas plus heureux (48e).  Le coach saumurois procédait à deux changement Biettmann par Viaud et Lefebvre par Matingou (64e). Lorient mettait un peu le nez à la fenêtre et parvenait à égaliser (67e). Un centre de Bourgaud ne trouvait personne à la réception (79e). Dans les dix dernières minutes (84e) Chehata remplaçait Bouhenni. Saumur bénéficiait d’un corner (85e) qui ne donnait rien. Les Bretons firent passer un frisson dans le dos de la défense olympienne, une frappe rasait le poteau de Dauvergne (87e) avant qu’un tir ne soit dévié sur la ligne par un défenseur saumurois (90e). Dans les arrêts de jeu, Viaud de la tête ne trouvait pas le cadre adverse (90e+1). Les Saumurois restent invaincus malgré une équipe affaiblie mais très volontaire. Julien Sourice le coach saumurois était à la fois déçu et fier du résultat.  » Nous allons nous satisfaire de ce point qui valide un match intense. Nous aurions pu l’emporter. La seconde période a été plus compliquée avec une équipe lorientaise à la maîtrise technique impressionnante. Malgré cela nous avons constamment réussi à porter le danger devant leur but. Nous restons invaincus après trois journées et ça, c’est une vraie fierté pour ce groupe qui ne lâche rien. »

Fiche technique : FC Lorient (b)-Saumur: 1-1. MT. 0-1.
Buts. Lorient: (67e), Saumur. Magassa (23e).
Saumur. Dauvergne, Foucault, Grippon, Magassa, Itoua, Touzet, Biettmann (Viaud 64e), Bokangu, Lefebvre (Matingou 64e), Bourgaud, Bouhenni (Vhehata 84e).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !