Football N2. Saumur renoue avec la victoire, 2-1 à Bordeaux.

Les Olympiens avaient à coeur de se racheter après deux matchs qui s'étaient soldés par un nul à Vierzon et une première défaite à domicile face aux Herbiers.
Victorieux en Gironde, les Olympiens se sont remis dans le sens e la marche.

Les Saumurois vont passés des fêtes de fin d’année l’esprit tranquille. Leur victoire en terre bordelaise a du les rassurer après une période au cours de laquelle, ils ont baissé un peu de pied ce qui est, pour nous normal, après un début de championnat tonitruant pour un promu plein d’incertitudes à l’entame de la compétition.

Le face à face de deux promus.

Les Olympiens se déplaçaient en Gironde pour affronter un autre promu le Stade bordelais, une équipe au parcours à peu près similaire avec cinq victoires. De plus, ce samedi soir, les Saumurois devaient se passer des services de Bourgaud leur maître à jouer malade. C’est là que l’on voit la polyvalence du groupe de Julien Sourice. Le rendement de l’équipe n’a pratiquement pas été impacté. Après dix minutes de jeu, Bouhoutt échouait sur le portier local. Sur la relance, les Bordelais surprenaient la défense saumuroise et ouvraient le score (11e). Dauvergne intervenait avec autorité (16e) pour préserver sa cage. A la demi-heure de jeu les Olympiens égalisaient avec le concours d’un Bordelais qui marquait contre son camp (31e). Avant la pause, les Saumurois manquaient deux occasions de prendre l’avantage au tableau d’affichage. Une frappe de Dogo finissait sa course dans le petit filet de la cage locale (34e) et Bouhoutt sur un service de Foucault manquait le cadre adverse (37e). Le score de parité à la pause paraissait normal.

Saumur maîtrise la seconde période.

De retour sur la pelouse, les Saumurois mettaient la main sur la rencontre. Bouhenni avant l’heure de jeu en bonne position expédiait le cuir au dessus de la transversale (59e). Dogo (64e) n’était pas plus heureux sa frappe était repoussée par le portier local. A force de remettre sur le métier, les Olympiens allaient être récompensés de leurs efforts. Bouhenni concrétisait la main mise de ses équipiers sur le match en inscrivant le but de la victoire (78e). Julien Sourice le coach saumurois savourait la victoire.  »Nous avons réalisé un super match. Félicitations aux garçons qui ont su trouver les ressources pour aller chercher cette précieuse victoire avant la trêve. nous avons su envoyer du jeu et mettre l’adversaire sur le reculoir. Maintenant place à une trêve méritée. »

Fiche technique. Stade bordelais-Saumur. 1-2. MT. 1-1. Buts. Stade bordelais (11e), Saumur. Stade bordelais (31e Csc), Bouhenni (78e).
Saumur. Dauvergne, Grippon, Foucault, Kippré (Itoua 83e), Magassa, Touzet, Biettmann, Bouhoutt, Bouhenni, Bokangu (Viaud 88e), Dogo (Matingou 78e).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?