Idée sortie #24. Quels sont les musées à visiter en Saumurois et alentours ?

Chaque jour de ce mois de juillet et jusqu'à ses congés (du 8 au 21 août), le Kiosque vous propose une idée sortie. Aujourd'hui, les musées à visiter. Retrouvez un florilège de musées de la région saumuroise qui racontent notamment l'histoire de la ville de Saumur, mais aussi d'autres comme Doué-la-Fontaine, Baugé ou Beaufort-en-Vallée, et aussi dans les départements limitrophes.
Le musée des Blindés à Saumur

Château-Musée de Saumur (49)
Depuis des siècles, Saumur respire au rythme de son château. Visible à des kilomètres sur son piton rocheux, cette forteresse est à l’image des châteaux de nos livres d’histoire et de nos contes de fées. Château-palais des Ducs d’Anjou aux XIVe et XVe siècles, le Château de Saumur, dans lequel a résidé le Roi René, est le dernier exemple des palais princiers érigés par la dynastie des Valois. Résidence des gouverneurs de la Ville, prison, puis dépôt d’armes et de munitions, il est racheté par la Ville en 1906 pour abriter le musée municipal, aujourd’hui Musée de France. On découvre aujourd’hui les riches collections réparties dans les anciens appartements des ducs d’Anjou au sein d’une muséographie didactique. Au 1er étage du monument, vous pourrez admirer la section Arts décoratifs. Meubles, tapisseries et céramiques du XIVe au XVIIIe siècle y sont exposés. Au 2e étage vous sont présentés des pièces de harnachement, des gravures, des ouvrages vétérinaires ou de maréchalerie issus des collections du château et d’une collection privée. Et toujours… une vue exceptionnelle sur la Loire et la ville.

Musée des blindés de Saumur (49)
Le musée des Blindés de Saumur présente différents engins blindés militaires au public. Il présente une collection unique en Europe de près de 800 véhicules, dont 250 exposés au public. On y retrouve les blindés des principaux pays industriels : France, Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Suède etc… À l’intérieur du musée, vous retrouverez des fresques, des dioramas, et des mannequins en costumes d’époque pour permettre au néophyte comme au spécialiste d’apprécier les chars les plus caractéristiques. Vous y retrouverez des collections depuis la Première Guerre mondiale à aujourd’hui. En famille, vous pourrez le découvrir sous la forme d’un livret-jeu. Plongé dans l’histoire, riche de la collection la plus variée au monde présentée au public et organisée de façon dynamique, le Musée des Blindés est un site incontournable des chemins de mémoire.

Musée de la Cavalerie de Saumur (49)
Situé dans les anciennes écuries du Cadre Noir, construites en 1827, le musée retrace l’histoire de la cavalerie française depuis Charles VII en 1445 jusqu’à nos jours. Superbe collection d’uniformes, harnachements, armures et armes anciennes. Prenant appui sur les batailles où la Cavalerie française s’est illustrée, le Musée de la Cavalerie offre un discours historique respectant la chronologie de l’histoire de France et présente les principaux aménagements tactiques et techniques de cette arme dans chaque période de notre histoire. Plusieurs objets sont évoqués par de nombreux mannequins, objets, uniformes, armes, étendards, fanions, etc … représentatifs de la Cavalerie puis de l’Arme Blindée française.

Musée du Moteur de Saumur (49)
Collection originale consacrée au moteur à combustion de tous types, vous y observerez de véritables œuvres d’art industriel. Restaurées par des passionnés, ces pièces permettent une approche historique, technique et pédagogique du développement de l’énergie mécanique. De 1818 à nos jours, vous verrez représenter plusieurs types de motorisation de 800 grammes à 21 tonnes, de 1 à 12 cylindres. Vous y trouverez des moteurs à pétrole, à gaz, à essence, au pétrole, atmosphérique ou turbo.

Musée du Champignon de Saumur (49)
Partez à la découvert du musée qui renferme la plus grande collection de champignons d’Europe. Retrouvez de nombreuses galeries souterraines à la recherche des différentes variétés originales de champignons aux noms amusants. Au cours de votre visite, vous ne manquerez pas d’observer la champignonnière où vous découvrirez les secrets de culture des champignons et où les plus jeunes apprendront à cultiver leurs propres champignons chez eux. Dans cette plus grande exposition mycologique d’Europe, vous y retrouverez plus de 250 espèces de champignons différentes. A la fin de la visite, vous découvrirez une maison « troglodyte » taillée dans la pierre de tuffeau typique du Val de Loire. Elle abrite une collection d’objets champignons du monde entier.

Pierre et Lumière à St Hilaire St Florent – Saumur (49)
Pierre et Lumière est un des plus beaux sites « troglodytes » de Saumur. Vous allez parcourir l’équivalent de 200 kilomètres, en Anjou puis en Touraine et découvrir une vingtaine de sculptures représentant les plus beaux monuments du Val de Loire taillées dans la pierre de tuffeau. Une véritable promenade troglodyte sous la ville de Saumur, au sein d’un lieu unique qui valorise le patrimoine ligérien et saumurois. Ce parc miniature souterrain est né de la rencontre de deux hommes de passion : Yann Bouchard avait l’idée, Philippe Cormand savait sculpter. Amoureux et natif de la région des troglodytes, Yann Bouchard est un passionné des constructions. Son idée était de présenter les plus beaux monuments du Val de Loire, au cœur même du matériau de leur construction : le tuffeau, roche emblématique de nos caves troglodytes. Philippe Cormand, lui, est originaire de Bretagne. Il sculpte la pierre, le bois et la glace. Il a été primé dans de nombreux concours internationaux mais c’est certainement à Pierre et Lumière qu’il a donné la pleine mesure de son talent.

Musée d’Art Moderne de l’Abbaye royale de Fontevraud (49)
Inauguré en 2021 dans un bâtiment de l’Abbaye du XVIIIe siècle, Fontevraud le musée d’Art moderne invite à découvrir une collection où de frands noms de l’histoire de l’art des XIXe et XXe siècles dialoguent avec des sarts extra-européens et de l’Antiquité. Toulouse-Lautrec, Degas, Derain, Delaunay, Vlaminck, ou encore Richier côtoient ainsi des oeuvres d’Afrique, d’Asie, ou d’Amérique, apportant un regard à la fois intime et nouveau sur l’art moderne. Le musée accueille, dans sa collection, plus d’une centaine de peintures des 19e et 20e siècles, de Toulouse-Lautrec et Camille Corot à Robert Delaunay, Juan Gris, Georges Rouault, Chaïm Soutine ou Bernard Buffet, près de 300 dessins dont les 36 illustrations originales pour le Satyricon de Pétrone par André Derain, des sculptures d’Edgar Degas, d’André Derain, et surtout un ensemble remarquable de quatorze œuvres de Germaine Richier, 88 spectaculaires verreries de Maurice Marinot et des objets antiques et extra-européens (mésopotamiens, égyptiens et cycladiques, africains, océaniens, asiatiques et amérindiens). Pour sa première exposition d’été, le musée d’art moderne de Fontevraud accueille du 11 juin au 18 septembre une exposition intitulée Métamorphose. Dans l’art de Claude Monet.

Musée des anciens commerces de Doué-en-Anjou (49)
Vestiges d’un domaine qui a appartenu au baron Joseph François Foullon, le musée était auparavant des écuries construites à la fin du XVIIIe siècle. Aujourd’hui, du domaine qu’il existait, il ne reste que les écuries, les ruines du château, un pavillon en brique et des douves sèches. C’est finalement Jacques Gilabert, qui par sa passion va ouvrir le musée des anciens commerces. Il a récupéré des milliers d’objets retraçant les commerces d’autres fois telles que du mobilier, de la marchandise et des témoignages. On y trouve 21 commerces à l’intérieur du musée.

Les 3 musées insolites d’Anjou (49)
Le musée de Baugé, celui de Parçay-les-Pins et celui de Beaufort sont animés et gérés en réseau par La DAMM (Direction Associée des Musées Municipaux).
– Musée Joseph Denais de Beaufort-en-Anjou : Le musée Joseph Denais de Beaufort en Anjou est considéré comme un musée rare et singulier par les visiteurs qui y apprécie la diversité et l’amplitude des collections entre histoires, archéologie, antiquités, ethnographie locale et étrangère, beaux-arts, sciences naturelle, numismatique, etc..  Il y en a pour tout le monde. Dans ce musée insolite, la momie égyptienne côtoie un bronze de Camille Claudel, une peinture historique côtoie un jouet russe du XIXe, les silex côtoient des casques prusses.
– Musée d’art et d’histoire de Baugé  : La collection de ce musée est assez insolite. Elle a été apportée par les habitants de la ville. C’est en 1905, que la ville de Baugé a souhaité se doter d’un musée. Son maire fit un appel aux dons de ces concitoyens : des objets se rapportant à l’histoire locale, ayant un intérêt du point de vue archéologique, ethnographique, scientifique ou artistique. La collection est installée dans l’aile est du château de Baugé devenu propriété de la ville en 1901. Plusieurs collectionneurs vont répondre à cet appel dès le début de la création du musée, puis d’autres donateurs viendront enrichir cette collection jusqu’à nos jours. L’histoire de Baugé est évoquée par allusion plus que par une collecte systématique d’objets. L’ensemble témoigne de ce qu’ont voulu transmettre les Baugeois : leur vie quotidienne pour les uns, leurs passions pour les autres.
– Musée Jules Desbois de Parçay les Pins : Jules Desbois est un sculpteur de la fin du XIXème siècle, ami et collaborateur de Rodin. Dans son village natal, le musée présente une centaine de ses oeuvres : sculptures et objets d’arts décoratifs qui célèbrent le corps humain avec puissance, réalisme et sensualité. Jules Desbois, l’enfant du pays… Au fil des 7 salles du musée, découvrez le remarquable talent de ce collaborateur d’Auguste Rodin, l’un des meilleurs sculpteurs de son temps. La subtilité et la fluidité de ses modelés, la volupté des courbes ont fait l’admiration de ses contemporains. Un lieu insolite à découvrir entre amis ou en famille !

Musée de la savonnerie de Candes-Saint-Martin (37)
La savonnerie de Candes-Saint-Martin à un musée sur le thème de « quand le savon fait sa pub » depuis 2010. Installé dans la grange aux dîmes du Domaine de Mestré, il accueille une collection unique en Europe d’objets insolites (porte-savons, sets de rasage vintages, baignoire…) et d’affiches originales autour du thème du savon dès 1860. Humour, élégance, histoire et poésie se mêlent dans ces publicités d’antan… Une passionnante rétrospective à venir découvrir en famille !

Le Carroi, musée d’arts et d’histoire de Chinon (37)
Situé en plein cœur de la ville de Chinon, ce musée est centré sur les arts dans un bâtiment chargé d’histoire. Il abrite une riche collection d’œuvres et d’objets d’art. Venez découvrir les différents arts présents dans ce musée, vous contemplerez la chape de Saint Mexme et ses fabuleux guépards enchaînés, vous vous questionnerez sur les représentations consacrées aux animaux, vous admirerez les œuvres d’Eugène Delacroix ou de Lubin Baugin, vous expérimenterez des techniques et rencontrerez des historiens.

Ethno-Musée de la fondation Anako de Bournan (86)
L’ethno musée de la Fondation Anako vous invite à découvrir ses expositions permanentes et temporaires, sa vidéothèque, sa bibliothèque, son centre de documentation et ses salles de projection pour un extraordinaire voyage à la rencontre des derniers peuples racines. Derrière les murs épais du château de Verrière et de son octroi du XIVe siècle, chargés d’histoire, vous retrouverez ce qui se dresse à la croisée des chemins aux portes du Val de Loire et de ses châteaux classés au patrimoine mondiale de l’humanité.

Musée Renaudot de Loudun (86)
Ouvert en 1981, ce musée de cire retrace la vie et l’œuvre du fondateur de la presse française qui donna son nom au célèbre prix littéraire : le prix Renaudot., et nous rappelle que cet homme fut à la base d’institutions modernes comme les Monts de Piété, les Petites Annonces, l’Agence pour l’emploi, l’Assistance Publique. On y découvre le journaliste et l’imprimeur avec une reconstitution de l’atelier, rue de la Calandre à Paris où la Gazette parut pour la première fois en 1631. Le musée possède des exemplaires de cette gazette et en particulier le premier numéro. Mais il offre aussi l’occasion d’apercevoir différents journaux publiés à l’étranger ayant pour titre « Gazette », témoignage du développement que connut la presse en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Musée Henri Barré de Thouars (79)
Le musée Henri Barré est installé depuis 1920 dans un hôtel particulier, édifié au XIXe siècle, par le médecin du même nom. L’immeuble néogothique, construit en 1862 au cœur d’un quartier historique de la ville, a conservé une partie de son décor intérieur et son charme de maison de collectionneur. Le musée abrite des collections très diverses et réparties sur trois niveaux, elles rassemblent plusieurs thématiques : faïences française (Nevers, Moustiers, Rouen…) et étrangères (Delft, Faënza…) ; beaux-arts, mobilier, sous la forme de cabinets de curiosités, collections archéologiques ; collections ethnographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !