Indre-et-Loire. 180 000 € d’aides supplémentaires pour les associations d’aide alimentaire

Pour faire face à la triple inflation qui touche les associations caritatives intervenant dans le champ de l’aide alimentaire – hausse de leurs coûts de fonctionnement et de leurs factures d’énergie et de carburants, envolée du prix des denrées alimentaires qui provoque une augmentation du nombre de personnes précaires sollicitant l’aide alimentaire -, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire a décidé de débloquer une subvention exceptionnelle de 180 000 €.

Lors de la session du Conseil départemental qui s’est déroulée vendredi 2 décembre, le président Jean-Gérard Paumier a tenu à rappeler le contexte très particulier dans lequel se trouvent ces associations à l’approche de l’hiver, période cruciale pour l’aide aux plus démunis : « J’ai été désagréablement surpris quand je me suis adressé aux services de l’État et qu’ils m’ont répondu que rien n’était prévu pour le moment pour soutenir les associations localement alors qu’on rentre dans la période hivernale et qu’elles doivent faire face à un accroissement de la demande et du nombre de bénéficiaires. » Le Département a donc décidé d’accroître son soutien en votant une aide exceptionnelle de 180 000 € qui seront répartis entre les associations œuvrant dans le domaine alimentaire au quotidien auprès des familles et des personnes en difficultés.

Une aide repartie entre plusieurs associations

Cette aide de 181 100 euros exactement est répartie entre les Restos du Cœur, la Banque Alimentaire de Touraine et le Secours Populaire (50 000 € chacune) ; La Croix-Rouge pour les dispositifs le P’Tit Panier et le P’Tit KDI (15 000 €) ; l’association Entraide et Solidarité pour les repas servis lors des maraudes (3 000 €) ; la Table de Jeanne-Marie (2 000 €) et les Cœur de Yolène (1 000 €). Par ailleurs 9 100 € seront répartis entre 10 épiceries sociales présentes sur l’ensemble du département à Tours, Joué-lès-Tours, Saint-Pierre-des-Corps, Bléré, Bourgueil, Château-Renault, Chinon, Montbazon et Sainte-Maure-de-Touraine. Ces associations ont aidé 60 000 personnes en 2021 et le nombre des bénéficiaires a encore augmenté de 15 % au cours de cette année 2022 avant même la période hivernale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?