Journée Mondiale de la malbouffe : Les Français prennent-ils encore le temps de manger ?

Le 21 juillet a lieu chaque année la Journée mondiale de la malbouffe. L’occasion de faire le point sur les dangers d’une alimentation peu saine. SQUIKIT, première solution de gestion automatisée des provisions du foyer, a mené une étude (1) pour connaître les habitudes des Français en matière de cuisine fait-maison.

Les résultats de l’enquête mettent en évidence que les Français aiment cuisiner eux-mêmes. 62,3% des Français indiquent ainsi « souvent » cuisiner maison. 24,1% cuisinent mêmes « tous leurs plats » eux-mêmes. 10% précisent cuisiner « rarement » maison et 3,6% avouent ne « jamais » cuisiner maison.
Le temps moyen passé par les Français à préparer le repas est assez rapide. Près d’un sondé sur deux (42,3%) passe entre 15 et 30 mn dans cette préparation. 34,6% des répondants y consacre entre 30 et 45 mn. Pour 15,4% d’entre eux, le temps moyen accordé n’excède pas 15 mn. Enfin, 7,7% y passent plus de 45 mn.
« Suite à la période Covid et au scandale de 2013 sur la présence de viande de cheval dans des plats préparés, les Français ont amorcé un retour au fait maison. Mais ce retour s’est heurté au mode de vie actuel : très chronophage, la préparation des repas s’intègre parfois difficilement dans nos emplois du temps. Les Français recherchent donc des nouvelles solutions pour se faciliter la vie et faire en sorte que cela ne prenne pas trop de temps », explique Jean-François Quintard, co-fondateur de SQUIKIT

Des habitudes diverses

Pendant les périodes de confinement ces deux dernières années, les Français passaient plus de temps à cuisiner. La situation semble être à présent retournée à la normale. En effet, 92,3% indiquent ne pas avoir l’impression de passer plus de temps qu’avant à cuisiner.Les Français mangent-ils plutôt équilibré ? Riche ? Light ? 47% des répondants indiquent que cela « dépend des soirs ». 42,3% précisent manger équilibré, 7,7% plutôt light, et 3% plutôt riche.
Sommes-nous toujours les champions du monde du temps passé à table ? Les résultats du sondage SQUIKIT montrent que 46,2% des sondés passent en moyenne 15 à 30 mn à table le soir. 38,5% prennent plus de temps : entre 30 et 45 mn. 12,7% y consacrent plus de 45 mn et 2,7% en revanche moins de 15 mn.
Les temps de repas demeurent encore des instants privilégiés et partagés. Plus de la moitié des répondants (60,8%) disent partager leurs repas en famille. 15,4% les partagent en couple (soit parce qu’ils n’ont pas d’enfants, soit parce que les enfants dinent avant) et 23,8% prennent leur repas du soir seul.
Pour 53,8% des Français, le dîner est un moment « convivial ». 43,2% indiquent en revanche que c’est un moment faisant « partie de leur routine ». Enfin, 4% avouent que c’est d’avantage une « corvée ».

Quelques chiffres :
– 42,3% des Français mangent équilibrés
– Pour 4% des répondants le diner est une corvée
– Presque un adulte sur deux consacre entre 15 et 30 mn à préparer le repas

A propos de SQUIKIT :
Fondée en Février 2019 par Grégory Meunier, Jean-François Quintard et Benjamin Lefrançois, SQUIKIT révolutionne la cuisine connectée en la rendant accessible à tous. Grâce à une base connectée ainsi que des accessoires associés, SQUIKIT fournit à l’utilisateur des informations essentielles en temps réel sur les provisions qu’il lui reste, les produits à réapprovisionner et les recettes qu’il peut facilement réaliser avec le contenu de ses placards, de son frigo ou encore de son congélateur. Un vrai gain de temps, dans un quotidien mené souvent à mille à l’heure. Première solution de gestion automatisée des provisions du foyer, SQUIKIT s’inscrit également dans la veine zéro déchet. www.squikit.com

(1) Enquête réalisée en ligne par SQUIKIT sur l’ensemble du territoire français via les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Linkedin. 1129 personnes de 18 ans et plus ont répondu durant la période du 21 juin au 22 juillet 2022

Commentaires 2

  1. Air2Dédé says:

    La mal-bouffe selon moi qui cuisine, c est de ne plus trouver de bons produits. Que de déceptions… de la viande rouge finit à la poubelle, des jambons ont un goût de fumé, des fruits qui ne mûrissent pas, des légumes insipides… comment bien se nourrir ?!
    Je ne me nourris pas de l avidité des producteurs.

    Répondre Modérer
  2. Neuneu de France says:

    Et vous pensez quand faisant de la pub pour un truc connecté pour bobos limite cassos, ne sachant pas se gérer ni faire la vaisselle, qui ne sers à rien à part faire briller le nombril des créateurs derriere un ordi à petaouchnok. Sinon travailler dans les champs et se nourrir simplement quand on veut on peut en étant connecté avec la nature plutôt qu’à un fil électrique wifisé.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !