17 et 18 septembre, Journées du Patrimoine : Huit sites exceptionnels à visiter en Anjou

L’an dernier, dans les différents sites gérés par Département ouverts à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, plus de 7 500 visiteurs avaient été comptabilisés. Nul doute que la nouvelle édition de cette manifestation qui se déroule ce week-end devrait encore une fois rencontrer un réel succès populaire.
La chape de Mgr Freppel datant de 1884, conservée au Dépôt départemental des objets mobiliers © Département 49

Huit sites seront cette fois-ci à visiter, parmi lesquels l’ancienne Abbaye Saint-Aubin à Angers qui accueille l’Hôtel du Département et la Préfecture, tout comme la Collégiale Saint-Martin, qui propose en ce moment à travers l’installation GRAVITY, une immersion dans l’univers cinétique et poétique de Yann Nguema.
Les Archives départementales de Maine-et-Loire, le parc départemental de L’Isle-Briand, les châteaux du Plessis-Macé et de Montsoreau participeront également à ces Journées Européennes du Patrimoine, tout comme le Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine.
Cette année, les visiteurs pourront par ailleurs découvrir de façon tout à fait exceptionnelle les collections du Dépôt départemental des objets mobiliers, situé rue de Frémur à Angers, dans la Chapelle de l’ancien couvent des sœurs de la visitation.
Dans ce lieu unique sont en particulier conservés de très nombreux vêtements liturgiques du culte catholique, comme par exemple la chape de Monseigneur Charles-Émile Freppel, l’ancien évêque d’Angers, datant de 1884.
Un costume porté par Jean Marais, lors d’une représentation au Festival d’Anjou, sera également présenté à cette occasion.
Enfin à noter qu’un marché se tiendra ce dimanche place Michel Debré à Angers à l’initiative de Produit en Anjou, avec une vingtaine de producteurs présents sur place.

L’intégralité du programme est à découvrir en cliquant sur le lien suivant : https://www.maine-et-loire.fr/actualites/les-journees-europeennes-du-patrimoine-en-anjou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !