La Petite Librairie du Kiosque. « Esthétique de la trahison » de Stéphane Juvigny

Le kiosque a décidé de lancer, tous les mercredis, une chronique littéraire. Outre la part belle qui sera faite aux auteurs locaux, également des essais, romans et autres opus qui ont retenu l'attention de notre équipe de rédaction. Cette semaine, "Esthétique de la trahison" de Stéphane Juvigny.

Dans une France passée au sextennat, l’élection présidentielle aurait dû être une formalité pour le président de la République sortant. Les écuries des candidats se préparent à une bataille des plus classiques. Le système semble avoir désigné le vainqueur et s’accommoderait sans état d’âme de son opposante quand un grain de sable — au cas présent un accident de la circulation — remettra les compteurs à zéro…

La réélection de François Stolon, jeune président de la République française, devait être une formalité… Le système semblait avoir désigné le vainqueur quand un tragique accident de vélo vient gripper des machineries bien huilées.Chaque journée, chaque week-end, chaque semaine défilent au rythme des crises permanentes, des annonces de campagne, des demandes pressantes des journalistes. Seuls quelques juges évoluent dans un monde parallèle et continuent à dérouler leurs propres agendas.

Esthétique de la trahison nous plonge dans l’intimité des femmes et des hommes de pouvoir comme si micros et caméras y avaient été dissimulés : du palais de l’Élysée aux plateaux de télévision, des bancs de l’université à ceux de l’Assemblée nationale, des QG de campagne à la propriété d’un milliardaire, des sièges d’un taxi à ceux des limousines officielles, d’un ministère au cabinet d’un juge d’instruction.
Dans ce roman captivant, nulle vérité ou post-vérité. Le lecteur décidera si un personnage a trahi ou s’il est resté fidèle à luimême. C’est une question de point de vue ; celui du lecteur n’est pas celui du militant, celui du journaliste n’est pas celui du juge et encore moins celui de l’écrivain.

Stéphane Juvigny conseille des politiques et des entreprises. Il a notamment exercé en cabinets ministériels. Esthétique de la trahison est son premier roman.

Parution le 11 janvier 2023 aux Editions Fayard

Commentaires 3

  1. Merci says:

    Belle idée que de signaler aux lecteurs du Kiosque des lectures qu’il serait dommage de rater. Il serait intéressant de savoir si les livres cités sont également disponibles en numérique (e-books). En tous cas,, le Kiosque ne cesse de s’améliorer : merci.

    • Belle chronique says:

      Totalement d’accord. Le Kiosque fait un relooking très réjouissant. Et d’accord aussi pour savoir ce qui est édité en e-book.

      Répondre moderated
  2. Stéphane juvigny says:

    Merci au kiosque d’avoir mis mon roman à l’honneur. Il sera disponible dans toutes les bonnes librairies à partir du 11 janvier. Le site de Fayard permet de trouver les librairies et les sites de e-commerce qui proposent le roman en format numérique comme kindle, par exemple.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?