Legislatives 2022 : Les associations essayent d’inciter les jeunes à voter

Face au fort taux d'abstention des 18-34 ans lors des derniers scrutins, plusieurs associations et ONG ont décidé d'unir leurs forces pour y remédier. Ils cherchent aussi à les inciter en allant directement les trouver sur les réseaux sociaux, notamment en tablant sur la corde des enjeux environnementaux auxquels les jeunes sont sensibles.
Meta France et A voté incite les jeunes à voté

Depuis plusieurs années, à chaque élection, le taux d’abstention chez les jeunes de 18 à 34 est très élevé. Au second tour des présidentielles de 2022, il était 41 % des 18-24 ans à ne pas avoir été voté et 38 % des 25-34 ans. Un fort taux d’abstention qui s’explique par un désintéressement de la politique. C’est pour cela que « A voté » a décidé de s’unir avec « Meta France » (Instagram et Facebook) pour inciter les jeunes de 18 à 34 ans à aller voter. Ces trois partenaires ont créé différents contenus pédagogiques, animés et courts sur les réseaux sociaux pour les inviter à se rendre aux urnes.

Les réseaux sociaux, enjeux majeurs des législatives 

Pour inciter la part des 18-34 ans qui ne va pas voter, les ONG, associations et candidats tentnt par tous les moyens de les convaincre à aller voter. En effet, à l’heure où la question de l’écologie est au cœur des débats, les jeunes doivent en prendre conscience, puisque ce sont eux qui seront impactés. Cette utilisation des réseaux sociaux permet de toucher directement la jeunesse, car elle les utilise énormément. Pour Facebook, les publications sont réalisées sous forme de rappels sur les modalités du vote, des contenus pédagogiques aussi qui circuleront sur toutes les plateformes pour comprendre le rôle des députés, de l’Assemblée nationale, et donc l’enjeu des législatives. Il y aura aussi des stickers dans les stories sur Instagram, des images rajoutées sur les vidéos ou photos personnelles qui incitent à aller voter ou servent à montrer qu’on a voté le jour J. Ils cherchent aussi à approcher des influenceurs afin de les inciter à diffuser auprès de leurs fans un appel à se rendre aux urnes.

D’autres actions mises en œuvre

En plus de ce partenariat, le SIG (système d’information géographique) s’est uni avec les sites BlaBlaCar et Airbnb, pour que les internautes, qui réservent lors des week-ends des élections, reçoivent un message leur expliquant comment faire la lettre de procuration. Le 30 mai dernier, Oxfam France et Greenpeace France ont lancé un large appel au vote à destination des jeunes électeurs et électrices. Plusieurs autres associations se sont jointes à cet appel : Agir pour l’Environnement, Alternatiba, les Amis de la Terre, AttacDifferent Leaders, FSU, Maintenant ou Jamais, Make Sense, Notre Affaire à Tous, On Est Prêt, Tous Élus et ~le mouvement. Elles relayeront cette initiative qui veut rappeler l’importance de ces élections, notamment sur les enjeux sociaux et environnementaux, chers aux jeunes. Cet appel, lancé sur les réseaux sociaux, a fait l’objet de plusieurs publications, notamment de Greenpeace France, avec par exemple comme phrase « Pour le climat, contre les injustices et la précarité » ou « Nous avons le pouvoir de changer les choses » avec comme fin « Aux élections législatives votons.« 

Commentaires 2

  1. Florentais says:

    Bonsoir. Surtout il faut bien voter. C est important. Ce que je ne comprends pas il y a encore des candidats de parti dangereux et non républicains?

    Le vieux réact
    Auteur SAEZ

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !