Législatives 2022 : Tribune Libre de la Libre Pensée de Saumur aux candidats

Dans le cadre des élections législatives qui se dérouleront les 12 et 19 juin prochains, Le Kiosque ouvre ses colonnes pour des tribunes libres. Aujourd'hui, La Libre Pensée de Saumur, à l'attention des candidats.

Mesdames, Messieurs les candidats (es) aux élections législatives,

Afin d’éclairer le vote de nos concitoyens,la Fédération Départementale de la Libre Pensée de Maine et Loire et le Groupe James Combier de la Libre Pensée de Saumur souhaitent vous solliciter pour vous demander publiquement :
– Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à voter l’abrogation de la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République, dite loi séparatismes ? Ce texte porte en effet atteinte aux trois grandes libertés fondamentales d’enseignement, d’association et de conscience qu’a garanties la IIIème République de 1880 à 1905 : La loi du 24/08/21 est venue restreindre la liberté d’enseignement :
– La loi du 28 mars 1882 sur l’organisation de l’enseignement primaire prévoyait que l’instruction primaire obligatoire pouvait être donnée dans la famille elle-même. Or, désormais, cette instruction dans la famille est soumise à autorisation, laquelle ne peut être accordée que dans des cas très précis : état de santé de l’enfant, itinérance de la famille, situation spécifique. Par ailleurs, les élèves sont soumis à un embryon d’idéologie d’État : ils doivent participer à une journée pédagogique consacrée non seulement à la citoyenneté mais aux principes républicains tels que vus par le Gouvernement et recevoir une enseignement portant sur le fait religieux et à la prévention de la radicalisation, notions assez difficiles à cerner par ailleurs…
– La loi du 24 août 2021 met également gravement en péril la liberté d’association garantie par la loi de 1901 : Elle élargit considérablement le périmètre de la dissolution administrative jusque là réservée essentiellement aux groupes armés depuis 1936 et aux rassemblements de hooligans. Désormais, cette dissolution peut être fondée non seulement sur les agissements ou déclarations de l’association mais aussi sur des agissements ou déclarations imputables individuellement à un des membres de celle-ci. Elle contraint les associations souhaitant bénéficier de subventions ou d’une aide en nature (prêt de salle par exemple) à souscrire un Contrat d’Engagement Républicain, faux contrat dont les clauses n’ont pour objectif que de permettre à l’administration de s’ingérer dans les fonctionnements des associations.
– La loi du 24 août 2021 porte aussi indirectement mais gravement atteinte aux principes énoncés dans la loi de Séparation des Églises et de l’État en visant à gommer les différences entre les associations cultuelles et les associations relevant du droit commun, distinction qui avait pour but de rendre impossible le financement public des cultes, à renforcer le contrôle de l’État et à réprimer plus fortement les infractions aux articles sur la police des cultes.

Pour nous répondre : Fédération Départementale de la Libre Pensée de Maine et Loire : [email protected] – Groupe James Combier de la Libre Pensée de Saumur : [email protected] »

Commentaires 2

  1. Florentais says:

    Bonsoir
    Vous oubliez le communautarisme qui sévit dans notre pays? Les écoles clandestines dans les sous sol des immeubles existent. Certains enfants en france ne parlent jamais français. Voilà peut-être pourquoi tout c est modification de loi ?!

    Répondre Modérer
  2. Emmanuel Macron dézingué par un ministre : “Il a sa date de péremption collée sur le front” says:

    Est-ce le début de la fin pour Emmanuel Macron ? Pour certains, il semblerait que oui. Alors qu’il a été réélu pour un second mandat au mois d’avril dernier, le chef de l’Etat serait quasiment déjà de l’histoire ancienne pour l’un de ses proches collaborateurs. Dans les colonnes du journal Le Parisien, un ministre de premier plan s’est effectivement montré très cash: « Il a sa date de péremption collée sur le front », a-t-il fait savoir.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !