Longué-Jumelles. Inquiétude dans les rangs de l’opposition

Pour cette rentrée de septembre 2022, les listes d’opposition de Longué-Jumelles veulent mettre en lumière une nouvelle réalité sur le déroulement de la vie au sein du conseil municipal de Longué-Jumelles. Leur communiqué.

« Le conseil municipal de Mai 2022 a été annulé et reporté au dernier moment sans motif argumenté et faute de sujet selon le maire. (Nous reviendrons sur ce point car nous avions, nous , beaucoup de sujets préoccupants les longuéens et jumellois à aborder), celui du 12 septembre 2022 annulé et reporté en Octobre.

En mai, nous souhaitions interpeller le maire sur certaines annonces faites durant les derniers conseils municipaux, relayées à grand renfort de média.
– Pourquoi ne pas s‘expliquer sur l’abandon du projet de construction des habitations pour des adultes en situation de handicap imaginé rue RACINE.
– Pourquoi avoir dit que le projet de l’ancien hôpital de Longué était acté et devait commencer dans les plus brefs délais depuis Mars 2022. Les voisins, les parents d’élèves de l’école du Sacré-Cœur, l’équipe pédagogique et l’ensemble des longuéens et jumellois ne veulent plus voir cette friche urbaine dangereuse, insalubre et destructrice de l’image du cœur de ville de Longué-Jumelles. Un arrêté peut-il être pris pour sécuriser le périmètre ?
– Pourquoi, la ville n’est pas en capacité de programmer conjointement avec l’agglo , les travaux de voirie. Des commerçants ont été pénalisés pendant de longues semaines et les habitants de Longué-Jumelles également.

Nous souhaitions de même pouvoir échanger sur des thématiques urgentes et importantes
– Pourquoi en mai 2022 ne parle-t-on pas en conseil municipal de Longué-Jumelles d’écologie, de maitrise de la consommation d’eau, de mesures alternatives ou innovantes pour anticiper les augmentations de consommation de gaz et d’électricité à venir pour la collectivité.
– Concernant le plans d’eau des Youis: Rappeler l’échec prévisible de la baignade, et la nécessité qu’il reste propriété de la ville, pour répondre simplement et rapidement aux besoins de tous Longuéens et Jumellois sportifs ou promeneurs…Une liaison douce depuis Longué, un chemin piétonnier autour, des bancs clairsemés, des espaces pique nique, des plantations d’arbres et la création d’ observatoires de faune, pour profiter de la richesse des espèces d’oiseaux présents.

Nous aurions conclu par une note positive en se félicitant d’être sur le territoire de l’agglomération de SAUMUR pour voir des projets structurants comme le centre aquatique ou la médiathèque sortir de terre. (Comme quoi l’isolement, contre-productif, des mandats précédents avec l’agglomération de SAUMUR était bien une erreur et nous a fait prendre du retard sur le développement de la ville). Enfin l’équipe de la minorité voulait redire qu’en cas d’impossibilité pour le maire de présider un conseil, comme dans d’autres  municipalités, le premier adjoint est en capacité de mener la séance. Cela pourrait éviter tous ces reports et les aménagements d’agenda qui vont avec. »

Les membres de la minorité au Conseil Municipal de Longué-Jumelles : Guylène Ruel, Odette Schoubert, Emmanuel Brault, Jacques Hemery, Jean-Luc Fourreau, Jean-Noël Marionneau et Jean-Pierre Joubard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !