Maine-et-Loire. Château de l’Isle Briand : Le Département cherche un investisseur

Installé en plein cœur d’un écrin de verdure au Lion-d'Angers, le Château de l’Isle Briand est aujourd’hui vide de tout occupant. Le département du Maine-et-Loire, propriétaire du site, cherche des investisseurs pour redonner vie à ce bâtiment du 18e siècle avec une activité mêlant hôtellerie et équitation.

Réinventer le patrimoine est un programme d’ingénierie qui a vocation de faciliter la création de projets économiques au sein de sites patrimoniaux. Les objectifs ? Sauvegarder le patrimoine, rendre attractifs les territoires et participer à leur animation culturelle et touristique. Le Château de l’Isle Briand bénéficie actuellement de ce programme. Entre évènements équestres de renommée internationale et nature foisonnante (le parc est classé Espace Naturel Sensible), il attend patiemment l’arrivée d’un nouvel opérateur qui saura investir sur son potentiel touristique et culturel. En effet, le Département de Maine-et-Loire, propriétaire du site, cherche un porteur de projet pour développer une activité au château de l’Isle Briand.

Le projet, entre hôtel de luxe et cheval

Le château de l’Isle Briand et son parc accueillent chaque année à l’automne le Mondial du Lion, une rencontre équestre de jeunes chevaux rassemblant plus de 35 000 personnes. L’ambition des porteurs de projet est de développer une activité hôtelière et de bien-être haut de gamme qui fait défaut sur la zone de chalandise proche. Pour cela, il s’agit de faire de l’Isle Briand le cœur d’une offre de destinations, tout en fédérant les acteurs présents sur le parc qui perpétuent notamment l’activité des Haras Nationaux. Les objectifs sont de : Diversifier les sources de profit afin de faciliter l’équilibre économique du projet et sa saisonnalité ; Proposer un produit qui intégrera ses différentes possibilités d’activités, tout en s’appuyant sur les attentes « traditionnelles » des clientèles pour le patrimoine historique français, en proposant, à l’intérieur du château, des prestations de nature à répondre à cette attente ; Développer une offre touristique diverse autour du tourisme fluvial et du tourisme vert et actif (activités sportives, événementielles, touristiques, culturelles, sociales ou éducatives). Sont ainsi recherchés des projets d’hébergement, restauration, loisirs, événementiels, séminaires, locations de salles, activités en lien avec la nature, la santé, le cheval, projets culturels, services aux cavaliers, randonneurs ou plaisanciers, etc. Toute activité proposée devra pouvoir intégrer l’ouverture du site du parc départemental de l’Isle Briand au public et la particularité de la présence des activités équestres sur le site, qui peuvent être l’occasion de proposer des offres complémentaires. Les activités proposées devront, a minima, être compatibles avec ces deux critères, et idéalement proposer des services ponctuels ou pérennes à ces publics : visites, et/ou accès aux espaces extérieurs, à l’offre de restauration, animations évènementielles, hébergement.

A propos du château

Château du XVIIIe, ferme du XIXe, haras du XXe siècle, l’Isle Briand tient son nom de la configuration de son site (dans une langue de terre entre l’Oudon et la Mayenne) et de ses premiers propriétaires, les Briand. Cette famille possède toujours ce fief au XVe siècle, lorsqu’en 1491, la dernière de ce nom, Renée Briand, épouse Simon d’Andigné, gentilhomme de Charles VIII. Jusqu’en 1872, le château demeure dans cette famille. Il passe ensuite par plusieurs acquisitions, et devient finalement propriété du Département en 1971. Considéré comme un espace de détente et de loisirs, le parc de l’Isle Briand est fréquenté notamment par les habitants du Lion d’Angers et du Pays Anjou Bleu, à l’occasion des manifestations qui y sont organisées ou simplement en tant que promeneurs ou sportifs. De nombreux acteurs dont les activités s’articulent autour du cheval résident sur le site, perpétuant notamment l’activité des Haras Nationaux. De multiples manifestations à caractère équestre, dont le célèbre Mondial du Lion, s’y déroulent tout au long de l’année. La surface totale du parc est de 180 hectares. Le périmètre du terrain et des bâtiments à valoriser est donné à titre indicatif. Il pourra être ajusté en fonction du projet.
– Château : 1 318 m² sur 5 niveaux
– Dépendance dite Grande dépendance : 825 m² sur 4 niveaux
– Dépendance dite La Sellerie : 200 m² en RDC
– Dépendance dite Ecuries et ateliers : 860 m² sur 2 niveaux.
L’ensemble des bâtiments n’est ni classé ni inscrit au titre des Monuments Historiques. Néanmoins, plusieurs objets (tapisseries, meubles, lustres) sont inscrits et font l’objet d’une protection au titre des Monuments Historiques. La gestion et le développement du parc départemental de l’Isle Briand sont confiés depuis 2017 à un Groupement d’intérêt public composé du Département de Maine-et- Loire (propriétaire du site), de la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, de la Ville du Lion d’Angers, et de l’association le Lion Equestre.

Infos pratiques : Plus de renseignements sur https://www.reinventer-le-patrimoine.fr/projets/chateau-de-lisle-briand.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?