Maine-et-Loire. Collèges, attractivité, biodiversité… au menu de la Commission permanente

Ce jeudi 20 octobre 2022, les élus du conseil départemental de Maine-et-Loire étaient réunis en commission permanente (1). Voici le points sur les principaux dossier abordés.

Ce jeudi après-midi, dans la foulée de la session consacrée à la décision modificative n°2, les élus de la Commission permanente du Conseil départemental se sont réunis pour l’examen de différents dossiers. Voici les éléments les plus significatifs à retenir :

Anjou Terre d’Excellence, être un Département qui accompagne la jeunesse pour une réussite éducative et sportive

Les élus de la Commission permanente ont tout d’abord approuvé le versement d’une enveloppe globale de 374 916 €, destinée aux collèges publics et privés. Cette somme sera utilisée pour financer le dispositif « Collèges en actions », qui permet aux établissements de proposer des initiatives innovantes en matière par exemple de citoyenneté ou de prévention des comportements à risques. Tous les collèges du Maine-et-Loire sont impactés par ce dispositif. Concernant les aides destinées aux acteurs du monde sportif, à signaler une subvention complémentaire de 5 000 € pour « Les Loups d’Angers » qui ont décroché voici quelques semaines, un nouveau titre de champions de France de tennis de table. De leurs côtés, les clubs de Cholet Basket, de l’UFAB 49 et des Ducs d’Angers se voient également octroyés chacun des dotations de 20 000 € pour leur participation à des compétitions européennes cette saison.

Être un Département qui promeut l’attractivité et l’équilibre du territoire

Lors de cette Commission permanente, les élus ont par ailleurs validé le versement d’une subvention de 50 000 € pour le CAUE, le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement de Maine-et-Loire, pour le financement d’un poste de paysagiste. Ce dernier aura pour mission d’accompagner les communes dans leurs projets d’aménagements végétaux. Par ailleurs, quatre autres subventions, en lien avec l’attractivité des territoires, ont été votées par les élus. La première, d’un montant de 35 000 €, va servir à la commune de Segré-en-Anjou-Bleu pour mener des études dans le cadre du dispositif « Petites Villes de Demain ». De son côté, l’Association « Produit en Anjou » se voit attribuer pour son fonctionnement en 2022, une enveloppe de 90 000 €.
Une somme de 300 000 € est également allouée à Nantes Université pour le co-financement d’un réseau régional très haut débit réunissant les établissements universitaires des Pays de la Loire. Le Centre régional de ce réseau étant implanté à Nantes. L’association Initiative Anjou, qui est le premier réseau d’accompagnement des chefs d’entreprises en Maine-et-Loire, se voit octroyer une dotation de 15 000 € pour l’année 2022. Enfin, à noter qu’une subvention de 500 000 € a été validée par les élus, pour la construction d’entrepôts frigorifiques implantés sur les sites du MIN à Angers et à Vivy. Ces entrepôts vont en particulier permettre de soutenir plus spécifiquement les producteurs locaux. Ils remplaceront par ailleurs des équipements qui étaient énergivores, ce qui génèrera des économies substantielles pour la structure gestionnaire de ces deux sites.

Être un Département acteur majeur de la biodiversité

Dans le cadre du dispositif « Rendez-vous nature en Anjou 2023 » visant à valoriser les 89 espaces naturels sensibles (ENS) de Maine-et-Loire à travers 325 animations différentes et en lien avec le plan Biodiversité du Département, les élus ont décidé de débloquer une enveloppe globale de 246 181 € pour le co-financement de ces opérations de sensibilisation et de promotion. 73 associations ou collectivités seront aidées dans ce cadre. Toujours en lien avec ces espaces naturels sensibles, à signaler également un ensemble de subventions se montant à 112 030 €. Celles-ci seront utilisées par différents partenaires s’impliquant dans la préservation de la biodiversité sur leur territoire. Parmi ces partenaires figurent notamment la Chambre régionale d’agriculture, la ville d’Angers ou Angers Loire Métropole.

Être un Département qui protège les plus fragiles

Lors de cette Commission permanente, une subvention de 22 500 € a été votée pour le financement du fonctionnement du pôle d’Appui et de Ressources Handicap. Celui-ci réunit différents partenaires qui accompagnent des familles ayant des enfants en situation de handicap. Toujours dans le cadre du soutien aux publics les plus fragiles, à noter par ailleurs une enveloppe de 20 000 € versée au Gérontopôle des Pays de la Loire qui va mener à partir de la fin de cette année différentes études, pour mieux cerner les besoins des personnes âgées notamment en matière d’accès aux soins. Par ailleurs, une subvention de 15 000 € a été attribuée par les élus à l’EHPAD « La Maison d’accueil » de la Séguinière pour la sécurisation de son réseau informatique.
Dans le domaine de la santé, plusieurs subventions ont également été validées par les membres de cette Commission permanente : 45 000 € pour le Centre hospitalier de Cholet, afin de financer le centre de planification et d’éducation familiale, 40 000 € pour l’association Parrains par mille qui intervient pour des missions d’accompagnement d’enfants en situation de fragilité dans leur environnement familial et 101 500 € pour l’Association France Horizon, pour des missions d’accueil et d’accompagnement social des familles primo-demandeurs d’asile. Enfin, les élus ont accepté le principe d’un financement à hauteur de 6 500 € pour la réalisation d’études sur les besoins d’accueil et d’habitat des gens du voyage sur le territoire de Mauges Communauté.

(1) La commission permanente débat et prend des décisions. Elle assure, entre les réunions de l’ensemble des conseillers, le suivi des affaires courantes pour lesquelles l’assemblée départementale lui a donné délégation. Elle se réunit au moins une fois par mois et chaque fois que la Présidente le juge nécessaire. Elle se compose de la Présidente Florence Dabin, de 12 vice-présidents, et de 13 membres parmi lesquels quatre élus de la minorité. Pour ce qui est des représentants du grand Saumurois :
– Vice-présidents : Philippe Chalopin, 1er vice-président, maire de Baugé-en-Anjou, président de Baugeois-Vallée ; Françoise Damas, conseillère départementale de Saumur ; Marie-Pierre Martin, conseillère départementale du canton de Beaufort-en-Anjou ;
– Membres : Guy Bertin (majorité), Conseiller départemental du canton de Longué-Jumelles, Maire de Neuillé (majorité) ; Bruno Cheptou et Jocelyne Martin (opposition), Conseillers départementaux du canton de Doué-en-Anjou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?