Maine-et-Loire. Florence Dabin élue première Présidente de France Enfance Protégée

Florence Dabin, Présidente du Département de Maine-et-Loire, Vice-Présidente des Départements de France, a été élue ce jeudi à Paris à l’unanimité, Présidente de France Enfance Protégée. Cette élection s’est déroulée à l’occasion de la 1ère Assemblée générale de ce Groupement d’Intérêt Public.

Prévu par la loi de 7 février 2022 relative à la protection des enfants, ce Groupement d’Intérêt Public (GIP), qui se définit en particulier comme un outil de coordination, va regrouper diverses structures comme le Service national d’accueil téléphonique pour l’enfance en danger (SNATED-119), l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE), l’Agence française pour l’adoption (AFA), et les secrétariats généraux du Conseil national d’accès aux origines personnelles (CNAOP), du Conseil national de l’adoption (CNA) et du Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE).
De nouvelles missions vont également être confiées à France Enfance Protégée, notamment en lien avec l’Observatoire national de la protection de l’enfance, qui deviendra le centre de ressources de référence pour la prévention et la protection de l’enfance. Florence Dabin était précédemment Présidente du GIP Enfance en Danger, dissouten fin d’année dernière.
« Cette responsabilité de Présidente m’oblige, les enfants sont une priorité, et nous devons travailler au sein de ce GIP France Enfance Protégée à améliorer les prises en charge, à agir de manière complémentaire et coordonnée entre tous les acteurs, l’État, les Départements et les associations, mais aussi, les bénévoles et les professionnels sur le terrain. Toute notre énergie doit être mobilisée pour répondre aux attentes des enfants avec ce nouvel outil aux compétences multiples », commente Florence Dabin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?