Maine-et-Loire. Influenza aviaire : le département placé en zone de contrôle

Suite à la découverte de plusieurs oiseaux sauvages morts et porteurs du virus d'Influenza Aviaire, la décision a été prise de placer l'ensemble du Maine-et-Loire en zone de contrôle temporaire.

Suite à la mise en évidence du virus hautement pathogène H5N1 sur des cadavres de canards sauvages collectés à Avrillé, en Maine-et-Loire, et à plusieurs autres signalements similaires en Loire Atlantique et en Vendée, il a été décidé de placer l’intégralité du département de Maine-et-Loire en zone de contrôle temporaire.

Les principales mesures concernent :

– Le recensement des détenteurs d’oiseaux (les non-professionnels possédant des basses-cours auprès de leur mairie, les professionnels, quelle que soit la taille de leur exploitation, auprès de la DDPP).
– La prévention avec la mise à l’abri de tous les oiseaux, détenus par des particuliers ou des professionnels, dans des bâtiments fermés ou sous des filets et la protection des points d’abreuvement et d’alimentation dans des lieux fermés. Il s’agit de limiter au maximum les possibilités de contact entre l’avifaune sauvage et les oiseaux domestiques.
– La surveillance : en plus de la déclaration obligatoire de toute mortalité anormale pour laquelle l’influenza aviaire ne peut être exclue et qui donne lieu à des mesures de suspicion traitées par les vétérinaires sanitaires et la DDPP, une surveillance par autocontrôles est mise en œuvre à plusieurs niveaux :
Une surveillance programmée de la mortalité : dans tous les élevages de palmipèdes, dans les élevages de plein air ne pouvant pas mettre leur volailles à l’abri,dans les élevages dont la biosécurité a été jugée défavorablement. Cette surveillance se fait sous la responsabilité du propriétaire, par autocontrôles avec une série hebdomadaire de prélèvements sur les oiseaux trouvés morts à des fins de recherche d’influenza aviaire.
Une surveillance avant mouvements : tout mouvement de palmipèdes (entre élevages et vers l’abattoir), les mouvements entre élevages pour les autres espèces, les lâchers de gibier. Là encore, il s’agit d’autocontrôles à des fins de recherche du virus de l’influenza.

Une surveillance accrue

Toutes ces mesures de surveillance ont pour but de déceler le plus précocement possible l’éventuel passage du virus H5N1 de l’avifaune sauvage autochtone dans laquelle il circule, aux élevages d’oiseaux domestiques. Depuis l’abattage des animaux infectés et la réalisation des opérations préliminaires de nettoyage-désinfection le 18 octobre dernier dans les élevages foyers d’influenza aviaire hautement pathogène situés à Neuvy-en-Mauges (commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou), aucune suspicion clinique ou analytique n’a été déclarée dans le périmètre réglementé défini par l’arrêté DDPP n°2022-1173 et les résultats de la surveillance programmée des élevages de la zone de protection de ce périmètre sont favorables. En conséquence, la zone de protection mise en place autour de ces foyers est levée et passe en zone de surveillance à compter du 15 novembre 2022 ; l’étendue du nouveau périmètre réglementé en lien avec ces foyers et les mesures qui y sont applicables sont fixées par l’arrêté DDPP n°2022-1243. Une surveillance programmée des exploitations de la zone de surveillance définie autour de ces foyers va maintenant être mise en œuvre pour préparer la levée de zone ; cette zone de surveillance ne retrouvera un statut indemne que lorsque toutes les conditions requises seront réunies. Par ailleurs, nous vous rappelons que l’intégralité du département de Maine-et-Loire (hors territoires placés en zone de protection ou en zone de surveillance, voir le tableau de synthèse en pièce jointe) est en zone de contrôle temporaire où les mesures définies par l’arrêté DDPP n° 2022-1192 du 7 novembre dernier doivent être strictement appliquées. Enfin, nous vous demandons à nouveau d’appliquer rigoureusement les mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection) dans les élevages mais aussi dans tous les établissements en lien avec les élevages et lors des transports

Les mesures pour les particuliers

Particuliers détenteurs de volailles :
– Mettez vos volailles à l’abri ou mettez des filets de protection sur votre basse-cour afin d’éviter les contacts avec les oiseaux sauvages ;
– Déclarez vos animaux à la mairie du lieu de détention ;
– Si une mortalité anormale est constatée : conservez les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez : votre vétérinaire ou la Direction Départementale de la Protection des Populations : ddpp@maine-et-loire.gouv.fr.

Promeneurs :
– Afin de limiter la diffusion du virus, veuillez rester sur les chemins balisés et ne pas vous approcher ni nourrir les oiseaux sauvages ;
– Après votre promenade dans cette zone, changez de tenue et de chaussures si vous devez vous rendre dans un élevage de volailles ou une basse-cour.

Si vous trouvez des oiseaux morts
– Ne pas les toucher : il y a en effet des consignes de manipulation à respecter ;
– Noter le lieu de découverte (si possible le géolocaliser) ;
– Prenez contact avec le réseau SAGIR qui est un dispositif national de surveillance épidémiologique dédié à la faune sauvage : le service départemental de l’Office français de la biodiversité (OFB) : sd49@ofb.gouv.fr ou la Fédération des chasseurs de Maine-et-Loire : fdc49@chasseurdefrance.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?