Maine-et-Loire. Initiative : Un salon du recyclage et de l’économie sociale et solidaire le 4 décembre

Le dimanche 4 décembre se tiendront aux Ponts-de-Cé, en Maine-et-Loire, les Galerie Recyclettes. Un événement dédié à l'économie sociale et solidaire il est possible de chiner, apprendre et s'initier au réemploi.

Agir concrètement et de manière efficace dans la lutte contre le gaspillage des ressources, matérielles ou alimentaires, tels sont les buts que se fixent les acteurs de l’ESS – Économie Sociale et Solidaire – œuvrant dans le domaine de l’Économie Circulaire. Comptant sur 66 141 emplois crées en France entre 2020 et 2021, soit, une croissance de 3,2%, le secteur de l’ESS a le vent en poupe (source). Et pour cause… l’urgence est aujourd’hui palpable : crise sanitaire, dérèglement climatique, crise énergétique, tensions sur la production et l’approvisionnement alimentaire ainsi que surconsommation et gaspillage sont le lot des sociétés modernes. Devant un tel constat, il est plus que nécessaire de réapprendre à consommer, en intégrant formellement les impératifs poursuivis par les acteurs de l’ESS, en lien étroit avec les objectifs concrets de développement durable, de zéro gaspillage et de consommation responsable. Pour ce faire, et à l’initiative de l’Iresa – Inter Réseau de l’Économie Sociale et Solidaire à Anjou, pilier de l’ESS en Maine-et-Loire, Les Galeries Recyclettes, rassemblant les acteurs de l’économie circulaire, lancées en 2017 reviennent, en 2022, sous leur format originel après deux années d’adaptation aux aléas sanitaires. Bien que la première édition des Galeries Recyclettes date de 2017, l’idée germe dans l’esprit de ses fondateurs en 2015, basée sur la forte envie de démontrer que les solutions développées par l’innovation dans l’ESS sont pertinentes, tout en répondant aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui.

Le retour du concept original

Le 4 décembre 2022, le centre évènementiel Athlétis de la ville des Ponts-de-Cé accueillera Les Galeries Recyclettes, dans leur format originel, à savoir : 45 exposants et 6000 visiteurs venus de tout le Maine-et-Loire. Tous les exposants présents à l’évènement sont issus de structures de l’ESS, qu’il s’agisse d’associations, de coopératives, ou encore d’entreprises adaptées ou d’insertion. Après deux années d’adaptation aux aléas et contraintes sanitaires, l’évènement, redevenant ce qu’il était, s’adresse à tous les citoyens désireux de donner du sens à leur consommation. Rendez-vous incontournable des chineurs, l’évènement se destine également à ceux qui souhaitent s’initier à l’économie circulaire en : S’équipant en objets d’occasion ou reconditionnés ; Apprenant à faire les choses par eux-mêmes ; S’initiant à la réparation d’objets divers. Les Galeries Recyclettes sont aussi un lieu propice pour découvrir des acteurs économiques qui ont du sens, des artistes ou encore des artisans n’hésitant pas à réutiliser la matière hors d’usage pour leurs créations. Le grand public est donc invité le dimanche 4 décembre, à l’Athlétis, aux Ponts-de-Cé, entre 9h et 18h.

L’IRESA, acteur majeur de l’économie sociale et solidaire en Anjou

Réseau par excellence de l’ESS en Maine-et-Loire, l’Iresa fédère quelques 150 adhérents, parmi lesquels de nombreuses associations, mutuelles, fondations, ainsi que des coopératives ou encore,
des entreprises commerciales. Souhaitant, depuis 2005, démultiplier concrètement l’impact de l’ESS sur le territoire du Maine-et-Loire, l’Iresa travaille et avance dans le but de créer les meilleures conditions afin de faire coopérer, de manière fertile, tous les acteurs engagés, qu’ils soient membres ou partenaires du réseau, en s’appuyant sur les grands principes de l’ESS que sont l’utilité sociale, la démocratie et la redistribution des richesses. Les tiers-lieux, l’économie circulaire et l’innovation sociale sont autant de moyens d’actions dans ces objectifs.

Infos pratiques : Dimanche 4 décembre à l’Athlétis des Ponts-de-Cé, de 9h à 18h. https://lesgaleriesrecyclettes.org/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?