Maine-et-Loire. Le Département veut favoriser le bien-être et le bien-vivre des collégiens en Maine-et-Loire

Favoriser le bien-être et le bien-vivre des élèves. C’est la ligne directrice retenue par Florence Dabin, Présidente du Département, pour les quelques 43 000 élèves qui font leur rentrée en cette fin de semaine dans les 92 collèges (publics et privés) que compte le Maine-et-Loire.

Dans les faits, cette volonté se matérialise concrètement par la valorisation et le développement des actions éducatives, permettant par exemple la découverte de l’univers des sous-mariniers dans le cadre du partenariat avec Le Triomphant, la mise en place d’actions en résonnance avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, ou bien encore l’initiation à la musique médiévale.
L’amélioration du cadre de vie figure également au rang des priorités pour cette année scolaire, avec notamment l’inauguration ce jeudi de la nouvelle cour du collège Debussy à Angers, qui a été entièrement repensée avec la plantation de végétaux et la constitution d’îlots de fraicheur. D’autres établissements vont faire l’objet de ce type d’aménagement dans les mois à venir.
Par ailleurs, le Département va poursuivre et amplifier son action afin de favoriser une alimentation de qualité dans les collèges, ce qui passe en particulier par un renforcement des liens avec les producteurs locaux. Actuellement, la restauration scolaire utilise plus de 50% de produits issus de filières de proximité.

Rénovation thermique et harcèlement scolaire

Pour garantir aux élèves des espaces de travail adaptés, le Département va dans le même temps accentuer son effort en faveur de la rénovation thermique des bâtiments. Le recours à des solutions innovantes comme la géothermie au collège Camille Claudel (Louroux-Béconnais) permettant également de réduire de façon significative l’empreinte carbone de collectivité.
Enfin, le Département va poursuivre son travail de sensibilisation contre le harcèlement scolaire, avec la distribution pour cette rentrée scolaire de réglettes sur lesquelles figure le 3020, le numéro d’urgence à contacter en cas de besoin.
En 2022, la collectivité devrait consacrer un budget global de près de 47 M€ aux collèges, soit une moyenne de 1 048 € par élève.

Former les citoyens de demain

Pour Florence Dabin, « le Département a le devoir de proposer aux collégiennes et collégiens un cadre de vie qui leur permet de s’épanouir le mieux possible. Mettre en avant cette thématique du bien-être et du bien-vivre, c’est leur offrir les conditions de construire leur avenir et nous devons les accompagner dans cette démarche pour former les citoyennes et les citoyens de demain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !