Maine-et-Loire. Le trafic ferroviaire interrompu en raison d’un bagage abandonné à la gare d’Angers

Les service SNCF des TER Pays de la Loire ont indiqué ce mardi après-midi qu'un bagage abandonné avait été trouvé à la gare d'Angers. Une équipe de déminage a été contactée pour intervenir et lever le doute. Le trafic ferroviaire a alors été bloqué durant l'intervention.

Un bagage abandonné a été découvert à la gare d’Angers ce mardi 31 mai en début d’après-midi, peu avant 14h. Les forces de l’ordre ont donc demandé l’interruption du trafic sur l’étoile d’Angers et l’évacuation de la gare. Elles ont également fait appel au service de déminage qui devait arriver vers 15h et débuter l’intervention. Si le phénomène est assez fréquent et généralement ne présente aucun danger, le protocole veut qu’aucun train ne fasse escale, prenne le départ de la gare ou n’y passe. Cela impacte souvent le trafic ferroviaire. En cas de colis suspect, l’équipe spécialisée de déminage intervient et cela peut prendre de 15 minutes à 2 heures. Finalement, vers 15h30 le risque a été levé et le trafic a pu reprendre même si plusieurs trains, notamment en direction de Nantes ont été annulés.

Déroulé de l’opération

Dans un premier temps le colis est repéré, il s’agit souvent de bagage, sac ou d’objets divers. Les équipes en gare établissent un périmètre de sécurité. Si le colis est étiqueté, le propriétaire est contacté pour le récupérer. Sinon, on recherche son propriétaire à proximité ou via les caméras de vidéosurveillance. S’il n’est pas possible d’identifier et de joindre le propriétaire, le colis est considéré comme douteux et les forces de l’ordre sont alertées. Elles sécurisent la zone, contactent et briefent les démineurs. Une fois sur place, l’équipe d’intervention procède à un ensemble de vérification. Cette opération s’appelle la « levée de doute ». Le colis est alors analysé au rayons X ou avec des robots spécialisés. Soit le doute est levé, soit le bagage est détruit. La gare peut alors reprendre son activité normale.

Commentaires 1

  1. Jean says:

    Cela m’est arrivé trois fois à Angers en deux ans…Y a-t-il de poursuites contre ces personnes négligentes (au mieux…)?

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !