Maine-et-Loire. Manque d’eau : De nouvelles restrictions pour protéger la ressource en eau

Le préfet de Maine-et-Loire, Pierre Ory, vient de prendre un arrêté visant à protéger la ressource en eau et ainsi anticiper la sécheresse.

Le passage de la Loire en seuil d’alerte confirme la situation hydrologique, très préoccupante, de ce début de mois de mai pour ce 4e arrêté de protection de la ressource en eau de l’année 2022.  Quelques faibles pluies sont annoncées ces jours-ci. Cependant, elles ne vont pas modifier la situation des milieux. Le préfet de Maine-et-Loire décide en conséquence de maintenir des mesures de restrictions sur certaines zones d’alerte afin de ne pas aggraver la situation, de préserver l’état des milieux naturels et de conserver des capacités d’usage pour l’été à venir. De manière générale, et au vu de la situation, le préfet invite également l’ensemble des usagers à adapter leur consommation en eau, en limitant les usages non essentiels.

Les mesures mises en œuvre à partir du 18 mai 2022

Pour les eaux superficielle :
– Classement en vigilance du Lathan
– Classement en alerte de la Loire, de l’Oudun, du Layon, de l’Aubance, de l’Evre, de la Romme, de la Sarthe, de la Mayenne, du Loir, de l’Hyrome, du Brionneau, de la Divatte et du Couasnon.
– Classement en alerte renforcée de l’Erdre et du Thau.

Pour les eaux souterraines :
– Classement en vigilance de l’Aubance, Thouet, Ouere
– Classement en alerte de l’Erdre, Loire-Sarthe-aval, Sud Loire, Authion moyen, Romme-Brioneau, Authion-Supérieur, Alluvions de la Loire Thau, Authion Alluvions, Layon.

Pour les usages professionnels de l’eau potable :
– Classement en alerte de la Loire, Mayenne, Sarthe, Loir, Cenomanien-Turonien.

Restrictions induites selon le classement

Commentaires 2

  1. Bertrand49 says:

    Restriction d’eau : tout le monde n’est pas à la même enseigne.
    L’année passée c’est le stade du Thouet ou chemin vert qui arrosait ses pelouses malgré l’interdiction.

    Répondre Modérer
  2. libellule says:

    Mais que fait le préfet, il se baigne dans sa piscine en soirée…
    « Restriction d’eau » , foutaise!
    Irrigation dans les champs en pleine journée, à tout va sans respecter la réglementation mise en place…
    Personne ne dit rien, et bien continuons comme cela…

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !