Maine-et-Loire et Saumurois. Vitesse, alcool, rodéos… Les gendarmes sur les routes

Tout au long de la semaine dernière les gendarmes de Maine-et-Loire ont été particulièrement présents sur les routes du département. Ils ont en effet procédé à de nombreux contrôles.

Mardi dernier, les motocyclistes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) du Maine-et-Loire renforcés par les gendarmes du groupement, ont mené un contrôle de la limitation de vitesse de grande ampleur sur les principaux axes pénétrants du département. Les 49 militaires engagés ont ainsi contrôlé 170 conducteurs dont 55 en excès de vitesse et dont 7 d’entre eux ont fait l’objet d’un retrait immédiat de leur permis de conduire.
De plus, deux autres conducteurs ont été interceptés en conduisant sous l’emprise de produits stupéfiants. Ils se sont vu également retirer leur permis de conduire sur le champ et leur véhicule immobilisé.
Tous ces conducteurs seront convoqués ultérieurement devant la justice pour répondre de leurs actes. Ils risquent une forte amende et la suspension de leur permis de conduire. Enfin, en cette période de vacances estivales et de chassés-croisés significatifs sur notre département, il est rappelé à l’ensemble des usagers de la route de rester des plus vigilants. Les gendarmes du département resteront très présents dans la lutte contre les comportements routiers les plus déviants, notamment en cette période de retour de vacances.

Lutte contre les rodéos urbains

Par ailleurs, suite aux instructions du Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les gendarmes continuent de faire la traque aux rodéos motorisés. Ces manœuvres troublent la tranquillité publique, et mettent en péril la sécurité des usagers de la route et des piétons. Pour rappel, un rodéo urbain peut engendrer : 15 000 euros d’amende, une peine d’emprisonnement jusqu’à 1 an et la confiscation systématique de l’engin utilisé. 17 gendarmes ont notamment été mobilisé ce vendredi 19 août sur la commune de Montreuil-Bellay pour sanctionner les comportements dangereux et les équipements bruyants. Ce dimanche 21 août, une vingtaine de deux roues a été contrôlée du côté de Beaufort-en-Anjou, amenant le bilan de cette semaine à 31 infractions relevées pour 205 personnes contrôlées. Enfin, 12 contraventions ont été dressées ce dimanche matin en sortie d’une « rave party » en Saumurois.

Commentaires 1

  1. Darmanin N° 1 says:

    C’est quand même un comble qu’il faut attendre les instructions d’un  » ministre  » pour agir !!!!!!
    Un simple Maire suffirait pour réglementer ce phénomène de rodéos….. C’est vrai comme dans les entreprises ….. faut passer par le n° 10 pour arriver enfin au n° 1 qui lui donne son autorisation !!!!! Mon dieu qu’est-ce que l’avenir réserve ??????

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !