Météo du jeudi 8 septembre. 29 euros par mois d’argent de poche pour les jeunes ligériens

Avec le choix du sac à dos et de la trousse à stylos, l’argent de poche fait souvent partie des grands casse-têtes de la rentrée. Au « Combien vas-tu me donner cette année ? » répond alors le parent « Pour quoi faire ? ». Et en cette période d’envolée des prix, les négociations familiales s’annoncent particulièrement âpres et serrées. Une bonne occasion de s’interroger sur les rapports qu’entretiennent parents et adolescents avec cette petite allocation hebdomadaire ou mensuelle, ou ce petit coup de pouce financier plus ou moins régulier. Montant, disparités géographiques, usages... Le nouveau baromètre annuel « Les adolescents et l'argent » réalisé par Pixpay, délivre des chiffres inédits.

L’argent de poche ne connaît pas la crise. Toujours plus haut. Déjà en rebond en 2021 (+1€), après une année 2020 synonyme de vaches maigres il est vrai, le montant moyen de l’argent de poche a poursuivi sa progression en 2022, selon le dernier baromètre Pixpay. Il s’élève aujourd’hui à 33€ par mois, contre 31€ en 2021. Soit une augmentation de 6,45%. C’est plus que l’inflation prévue pour 2022 (+5,5%). Bien évidemment, la somme versée est corrélée à l’âge de l’adolescent : plus il est âgé, plus son pécule sera important. Comptez 23€ pour les 1012 ans, 26€ pour les 1214 ans, 31€ pour les 1416 ans, 41€ pour les 1618 ans et 45€ pour les 18 ans et plus. Estce à dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Non. En effet, seul 1 ado sur 2 reçoit régulièrement de l’argent de poche, dont 58% de manière mensuelle et 42% de façon hebdomadaire. L’argent de poche, c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas automatique ! Mais comme souvent, une inégalité en cache d’autres. Et parmi les heureux bénéficiaires d’une rentrée financière plus ou moins fixe, tous ne sont pas logés à la même enseigne, tant s’en faut ! Car il est un paramètre qui joue (beaucoup) sur le montant alloué : la région d’habitation. Touchant 50€ en moyenne par mois, les jeunes corses sont les grands gagnants. Les adolescents de PACA arrivent juste derrière mais avec une différence notable de 13€, soit 37€. Viennent ensuite les Franciliens ainsi que les Bourguignons et FrancsComtois, qui perçoivent 35€. À l’autre bout du classement, loin, très loin, on retrouve les petits Bretons et Normands avec 28€. En Pays-de-la-Loire ce montant se limite à 29€. 

Ô père généreux, le jour de paie est arrivé !

Il existe pourtant une astuce (presque) infaillible pour amasser des euros en plus : demander son petit billet à papa plutôt qu’à maman. L’étude du Teenage Lab est sur ce point absolument formelle : les pères donnent davantage que les mères (8€ de plus en moyenne). Les écarts tendent même à se creuser significativement à mesure que l’enfant grandit. Ainsi, en réclamant son dû au bon parent, un ado avisé peut espérer un gain de 2€ entre ses 10 et 12 ans (24€ pour les pères contre 22€ pour les mères), 3€ entre ses 12 et 14 ans (28 contre 25€), 6€ entre ses 14 et 16 ans (36 contre 30€), 7€ entre ses 16 et 18 ans (46 contre 39€) et… 20€ à ses 18 ans et plus (67 contre 47€) ! Une ombre au tableau néanmoins, et pas des moindres : ceci expliquant peutêtre cela, ce sont les mères qui tiennent les cordons de la bourse en matière d’argent de poche dans… 69% des cas.

Gen Z : avis de liquidation sur le cash

Autre tendance révélée par l’étude : les tirelires se vident de leur monnaie sonnante et trébuchante. La génération Z délaisse toujours davantage le cash au profit du sanscontact et des règlements en ligne. Au cours des 12 derniers mois, les ados ont ainsi effectué 22% de leurs paiements sur Internet. Dans les magasins aussi, exit les espèces. 71% des transactions, soit 7 sur 10, ont été réalisées sans contact avec une carte ou un smartphone. Des thunes, des ronds, du blé, du flouze, de la caillasse… autant de petits noms que les moins de 20 ans ne vont bientôt plus connaître.

Côté météo

Ne rangez pas les imperméables, ils seront encore utiles demain, jeudi 8 septembre. En effet, la pluie tombera du matin au soir et ce sur l’ensemble du département de Maine-et-Loire. Prévoyez toutefois un imper relativement léger, car même si les températures baissent, elles resteront douces. Il fera 17 degrés en moyenne le matin, jusqu’à 22 degrés dans l’après-midi et 18 à 19 degrés le soir.

Matin

Après-midi

Soir

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !